J’avais entendu des avis favorables sur ce film, et la bande-annonce jouait sur l’ambiance des vieux polars un peu sulfureux. Tout ça m’a donné envie, mais j’aurais dû savoir qu’il faut toujours se méfier des bandes-annonces et des avis critiques…

Pour tout dire, c’est assez plat et ennuyeux. Ce qui est embêtant pour un film qui repose sur un mystère, et qui entend parler de la face cachée du rêve Hollywoodien.

Le film raconte l’enquête menée par un détective privé (Adrian Brody) autour de la mort de l’acteur George Reeves (Ben Affleck), icône populaire pour avoir incarné Superman dans une série télé des années 50.

La police a conclu à un suicide, mais des zones d’ombre subsistent, et les recherches du détective vont le conduire à rencontrer des personnes troubles, influentes dans l’industrie cinématographique hollywoodienne (Bob Hoskins, Diane Lane).

Des flash-backs relatant des moments de la vie du comédien alternent avec la progression de l’enquête.

Ces séquences ont pour effet malheureux de casser le rythme du film, mais sont néanmoins les plus intéressantes du film.

En effet, savoir si George Reeves s’est suicidé ou non n’a rien de passionnant, mais voir les effets pervers de la célébrité, acquise en un seul rôle, sur un acteur qui rêvait d’une grande carrière cinématographique est beaucoup plus intéressant.

De même, le film effleure aussi le sujet de la fin de l’âge d’or Hollywoodien, concurrencé par l’expansion de la télévision.

Il y avait matière à réaliser un très beau film, mais malheureusement, celui-ci ne décolle pas.

L’interprétation est honorable, sans plus. On a connu Adrian Brody plus inspiré, mais Ben Affleck, dans le rôle d’un acteur raté, est moins fade que dans certaines de ses précédentes prestations.

Belle performance de Bob Hoskins et Robin Tunney dans des seconds rôles.

Pour la face cachée du système hollywoodien, mieux vaut voir ou revoir The player, de Robert Altman, Boulevard du Crépuscule de Billy Wilder, ou Mulholland drive de David Lynch…

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Hollywoodland Hollywoodland 
Hollywoodland

Réalisateur : Allen Coulter
Avec : Adrian Brody, Ben Affleck, Diane Lane
Origine : Etats-Unis
Genre : Thriller, Historique
Durée : 2h06
Date de sortie France : 03/01/2007

Note pour ce film :

contrepoint critique chez : –

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

SHARE
Previous article(Presque) même pas peur !
Next article“Le Violon” de Francisco Vargas
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY