blancanieves concours

Il était une fois un prince charmant, mais fauché, qui voulait séduire une belle princesse.
Il la convia à un rendez-vous galant. Pour l’impressionner, il remisa à l’écurie son fidèle destrier – sa vieille et fidèle mobylette – et loua un carrosse – une vieille Lada 112 (location 60€ + essence).
Il l’emmena faire un tour à la capitale. Elle eut envie de boire un verre (bistrot “Chez Maurice” 3,60 €) puis de manger un morceau (Restau “Tonton boulettes kebab” 10€). Elle s’extasia devant les roses d’un vendeur à la sauvette. Il lui offrit deux roses (2×2€) parce que six, ça fait mal au foie et au porte-monnaie.

Puis elle émit l’idée d’aller au cinéma pour voir Blancanieves, la version andalouse de “Blanche Neige”, sur fond de flamenco et de corrida, filmé à la façon du muet. Si romantiiiique! Le prince se dit que la demoiselle commençait à lui coûter cher, avec ses caprices, mais il avait lui aussi envie de voir le film de Pablo Berger, très applaudi dans tous les festivals où il est passé et précédé d’une flatteuse réputation, et surtout, il ne se voyait pas écourter la soirée à ce moment crucial. Aussi, il accepta et l’emmena jusqu’à la salle la plus proche. Hélas, au moment de payer les tickets, il réalisa qu’il avait claqué quasiment tout son RSA et qu’il n’avait plus que de quoi acheter une seule et unique place.
”Ô rage, ô déséspoir, ô multiplexe ennemi! N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie? Et sans conclure avec ma mie?”. Le prince avait grave les boules.

Fort heureusement, deux preux chevaliers arrivèrent pour l’aider dans sa quête. Messire Rezofilms et Messire Devue, l’Angloys, lui proposèrent un jeu-concours permettant de gagner 5 x 1 place de cinéma pour découvrir Blancanieves et autant d’affichettes du film.
Le prince participa, remplit le formulaire, fut tiré au sort et gagna son précieux billet. Il réussit à séduire la belle, émue aux larmes par la beauté du film et ses nombreuses qualités artistiques. Ils se marièrent et eurent sept nains.
Euh, ne comptez pas sur nous pour faire le baby-sitting.

Oyez, oyez, chers lecteurs,

Ce concours est ouvert à tous les habitants du royaume de France. La joute aura lieu du samedi 19 janvier au samedi 26 janvier de l’an 2013. Il met en jeu les trophées suivants

blancanieves

1er au 5ème prix

1 place de cinéma permettant d’aller découvrir “Blancanieves” en salle (sortie le 23/01/2013) + 1 affichette du film

Pour participer, il vous suffit de répondre correctement au questionnaire ci-dessous, en n’oubliant pas de renseigner vos coordonnées complètes (Prénom + Nom + adresse postale complète).
Vous pouvez trouver des éléments de réponses sur la fiche du film, sur le site de Rezo films

 
blancanieves - 3

Règlement du concours :
– Concours ouvert aux Reines, aux Princesses, aux Rois, aux Princes, aux nobles et aux roturiers, aux nains et aux géants, résidents du Royaume de France Métropolitaine, Corse incluse.
– Pour jouer, cochez les réponses aux questions, complétez vos coordonnées et cliquez sur le bouton “envoyer” en bas du questionnaire.
– N’est autorisée qu’une seule participation par foyer/adresse postale. Dans le cas contraire, les bulletins ne seront pas pris en compte et il ne sera tenu compte d’aucune réclamation.
– Le concours débute le 19 janvier 2013 à 0h00 et prendra fin le 25 janvier 2013 à 23h59. Les réponses reçues après cette date limite ne seront pas valides et ne seront pas comptées dans le nombre total de participations.
– L’attribution des lots se fera par tirage au sort parmi les bonnes réponses. Les lots seront expédiés par nos soins immédiatement après le tirage au sort.
– La participation à ce jeu implique que vous autorisiez Angle[s] de vue à stocker provisoirement des informations vous concernant. Angle[s] de vue s’engage à ne pas communiquer vos coordonnées à d’autres personnes ou sociétés et à les supprimer dès le jeu-concours terminé.
– Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art.34 de la loi « Informatique et Libertés »). Pour l’exercer, veuillez nous contacter.

SHARE
Previous article“Comme un lion” de Samuel Collardey
Next article“Django unchained” de Quentin Tarantino
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY