Ces-annees-laAvant de célébrer dignement le 70ème anniversaire du Festival de Cannes, Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont invité plusieurs critiques de cinéma à raconter l’une des soixante-neuf éditions précédentes.
Belle idée, car si cette manifestation est aujourd’hui devenue le rendez-vous incontournable de tous les cinéphiles de la planète, elle le doit beaucoup à tous les journalistes qui ont contribué à sa réputation, relatant les détails de la montée des marches, vantant le glamour des stars, et des starlettes, communiquant leur passion pour de “petits” films Art & Essai ou dézinguant des “navets” trois étoiles, relatant les scandales ou provoquant les polémiques…

”Ces années-là” regroupe donc les textes de plumes expertes en 7ème Art, venues de France ou d’ailleurs. Parmi celles-ci, on retrouve quelques grands noms de la critique française, comme Danièle Heymann, Michel Ciment, Henry Chapier, Pierre Murat ou Philippe Rouyer, des journalistes ayant connu d’autres aspects de Cannes, comme Jean-Christophe Berjon, ancien délégué général de la Semaine de la Critique ou le britannique Peter Bradshaw, membre du Jury Un Certain Regard en 2011, sans oublier nos amies Stéphanie Belpêche et Caroline Vié.

Chacun décrit avec son propre style l’une des éditions du festival, à laquelle ils n’ont d’ailleurs pas forcément assisté. C’est notamment le cas des première années de la manifestation, car si les doyens de nos critiques étaient bien vivants lors de l’édition inaugurale, en 1946, ils étaient encore en âge d’aller à l’école! Néanmoins, ils parlent des films qui y étaient présentés et qui sont, pour certains, à l’origine de leur passion pour le cinéma. Ce qui transparaît le plus dans cet ouvrage collectif, c’est l’amour du 7ème Art, l’émerveillement face à ce grand écran, à ces images qui viennent illuminer les salles obscures, à ces oeuvres qui bouleversent, qui choquent, qui fascinent, qui font chavirer les coeurs des spectateurs.
Certains parlent des années auxquelles ils auraient aimé assister, d’autres des films, sélectionnés à Cannes, qui ont changé leur vie. Au passage, ils reviennent sur les grandes pages de l’histoire cannoise, les sacres les plus glorieux, les Palmes au parfum de scandale, l’agitation de l’édition 1968, et plein d’autres anecdotes qui ont fait couler beaucoup d’encre, en leur temps.

Pour plusieurs des auteurs, la tribune donnée est l’occasion de raconter leur rapport particulier au festival. Leur première fois à Cannes, la découverte de cette ambiance si particulière, où le festivalier se retrouve à la fois coupé du monde, pendant quinze jours, dans une “bulle de cinéma”, et ouvert au monde, grâce à des oeuvres venues de tous les horizons.  Certains parlent des rencontres qu’ils ont pu faire,  point de départ de belles histoires d’amour ou d’amitié. C’est cela, aussi, la magie de Cannes !

”Ces années-là” retranscrit parfaitement ce qui constitue “l’esprit de Cannes”, ce mélange unique de légèreté et de gravité, de glamour et de cinéma d’auteur pur et dur, de rencontres, de fêtes, de plaisirs cinéphiles. Il montre aussi à quel point le cinéma est un art ouvert sur le monde et plein de vitalité, capable d’évoluer et de se renouveler sans cesse.
C’est un ouvrage à conseiller aux festivaliers d’hier et d’aujourd’hui, mais aussi à tous les amoureux de septième Art, qui trouveront leur bonheur dans ces textes drôles, émouvants ou percutants.

”Ces années-là, 70 chroniques pour 70 éditions du Festival de Cannes”

textes de Geoff Andrew – Virginie Apiou – Danielle Attali – Mehmet  Basutçu – Stéphanie Belpêche – Jean-Christophe Berjon – Gautaman Bhaskaran – Fabienne Bradfer – Peter Bradshaw – Henry Chapier – Thierry Chèze – Anupama Chopra – Michel Ciment – Lorenzo Codelli – Jean-Luc Douin – Philippe Dupuy – Samir Farid – Aurélien Ferenczi – Jean-Michel Frodon – Leonardo García Tsao – Ernesto Garratt Viñes – Carlos Gomez – Léonard Haddad – Danièle Heymann – Nick James – Thierry Jousse – Serge Kaganski – Eric Kohn – Jean-Marc Lalanne – Stéphanie Lamome – Jean-Pierre Lavoignat – Fabrice Leclerc – Gérard Lenne – Éric Libiot – Min Liu – Lucien Logette – Jacques Mandelbaum – Paolo Mereghetti – Pascal Mérigeau – Luciano Monteagudo – Jacques Morice – Pierre Murat – Éric Neuhoff – Guillemette Odicino – Andrei Plakhov – Jean-Claude Raspiengeas – Laurent Rigoulet – Kong Rithdee – Philippe Rouyer – Gloria Satta – Nicolas Schaller – Jan Schulz-Ojala – Olivier Séguret – Jean Serroy – Thomas Sotinel – Kenneth Turan – Pierre Vavasseur – Caroline Vié

préfaces de Pierre Lescure et Thierry Frémaux

400 pages
ISBN-10: 2234083567
ISBN-13: 978-2234083561
Editeur : Stock

SHARE
Previous article[Cannes 2017] Programme de la Semaine de la Critique 2017
Next article[Cannes 2017] “Les Fantômes d’Ismaël” d’Arnaud Desplechin
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY