Festival de Cannes – 56ème Semaine de la Critique – Cannes (Alpes Maritimes)
– du 18 au 26 mai 2017 –

SIC 2017Après l’annonce de la sélection officielle et de celle de la Quinzaine des Réalisateurs, il manquait celle de la Semaine de la Critique pour boucler la liste des oeuvres programmées dans le cadre du 70ème Festival de Cannes.  C’est chose faite depuis le vendredi 21 mai. Charles Tesson, le délégué général de cette prestigieuse section parallèle du festival, a communiqué les titres des films choisis par son comité de sélection.
Pas de surprise : la liste fait la part belle aux premiers films, la Semaine de la Critique s’étant fait la spécialité de proposer chaque année de très sérieux candidats à la Caméra d’Or.

C’est ainsi que les cinéastes italiens Fabio Grassadonia  et Antonio Piazza  s’étaient fait connaître en 2013 avec Salvo. Leur nouveau long-métrage, Sicilian Ghost Story , variation politique et fantastique autour de l’histoire de “Roméo & Juliette”, située dans le contexte de la mafia sicilienne, fera l’ouverture de cette édition 2017.

Autre cinéaste révélé lors de l’édition 2013, Thierry de Peretti nous racontera Une vie violente, celle d’un jeune corse qui emprunte la voie du radicalisme politique et de la clandestinité avant d’être banni par sa communauté.
Hubert Charuel, lui, nous plonge dans le monde rural avec Petit Paysan, son premier long-métrage. Il montre le quotidien difficile des agriculteurs et les situations dramatiques auxquelles il peut mener.
Autre première réalisation, Ava, de Léa Mysius, adopte un style très différent, tout en douceur et en sensualité, pour décrire l’été d’une adolescente sur le point de perdre la vue et bien décidée à en profiter pleinement.

La familia, premier film du Vénézuélien Gustavo Rondón Córdova, tourne autour de la relation d’un père et son fils, qui, suite à un incident, doivent fuir leur quartier, situé dans une banlieue mal famée de Caracas.   Marcela Saïd, elle, nous emmène au Chili, dans le sillage d’une héroïne surprenante et imprévisible. Los Perros est son second long métrage de la cinéaste chilienne après L’été des poissons volants, remarqué lui aussi à Cannes en 2013.

Les autres films de la sélection nous font voyager d’un continent à l’autre.
Oh Lucy!, premier film de la réalisatrice japonaise Atsuko Hiranayagi, est une comédie dramatique qui se déroule entre le Japon et les Etats-Unis. Gabriel e a montanha, deuxième film du Brésilien Fellipe Gamarano Barbosa, raconte le périple africain d’un jeune idéaliste américain, persuadé de pouvoir changer le monde grâce à son engagement, son altruisme et sa foi en la civilisation.  Malgré la magie des paysages spectaculaires et des rencontres empreintes de générosité et d’humanité, Gabriel est aveuglé par le mythe de la pureté des origines, ses certitudes d’homme de la civilisation.

Cette année, la sélection s’ouvre au cinéma d’animation avec Tehran Taboo d’Ali Soozandeh. Une oeuvre réaliste, dans la veine de Valse avec Bachir, qui parle du côté schizophrène de la société iranienne, où les dogmes religieux, souvent liberticides, cohabitent avec la prostitution, le trafic de drogue et la corruption.
Elle s’ouvre aussi au documentaire avec Makala d’Emmanuel Gras, portrait d’un Congolais qui se bat pour offrir un avenir meilleur à ses proches et, pour cela, ne ménage pas ses efforts, s’investissant pleinement dans le travail.

Pour boucler cette édition 2017, les sélectionneur ont opté pour Brigsby Bear, premier film de l’américain Dave McCary, au scénario gentiment fantaisiste, autour des mésaventures d’un adolescent ayant grandi en étant préservé du monde extérieur par son père, qui a créé pour lui un univers purement cinématographique. Cela sera l’occasion de retrouver un acteur mythique pour les fans de cinéma : Mark Hamill, le Luke Skywalker de Star Wars.

De quoi mettre des étoiles plein les yeux et d’offrir aux cinéphiles de belles découvertes cinématographiques!

Plus d’informations : site de La Semaine de la Critique

Film d’Ouverture
SICILIAN GHOST STORY de Fabio GRASSADONIA & Antonio PIAZZA

Séances spéciales longs métrages
PETIT PAYSAN de Hubert CHARUEL
UNE VIE VIOLENTE de Thierry DE PERETTI

Séances spéciales courts métrages
AFTERSCHOOL KNIFE FIGHT de Caroline POGGI & Jonathan VINEL
COELHO MAU de Carlos CONCEICAO
LES ILES de Yann GONZALEZ

Film de Clôture
BRIGBY BEAR de Dave McCARY

Longs métrages en compétition
AVA de Léa MYSIUS
LA FAMILIA de Gustavo RONDON CORDOVA
GABRIEL E A MONTANHA de Fellipe GAMARANO BARBOSA
MAKALA de Emmanuel GRAS
OH LUCY! de Atsuko HIRAYANAGI
LOS PERROS de Marcela SAID
TEHRAN TABOO de Ali Soozandeh

Courts métrages en compétition
LOS DESHEREDADOS de Laura FERRES
ELA d’Oliver Adam KUSIO
LES ENFNTS PARTENT A L’AUBE de Manon COUBIA
JODILERKS DELA CRUZ, EMPLOYEE OF THE MONTH de Carlo Francisco MANATAD
MOBIUS de Sam KUHN
THE BEST FIREWORKS EVER d’Aleksandra TERPINSKA
REAL GODS REQUIRE BLOOD de Moin HUSSAIN
SELVA de Sofía Quirós UBEDA
TESLA : LUMIERE MONDIALE de Matthew RANKIN
LE VISAGE de Salvatore Lista

SHARE
Previous article[Cannes 2017] Programme de la Quinzaine des Réalisateurs 2017
Next article[Livre] “Ces années-là”
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY