La dame en noir - collector

On avoue, ce n’était pas facile…
Les affiches composant le logo animé de la Hammer sont au nombre de neuf et concernent les titres suivants :

THE MUMMY > La malédiction des pharaons

VAMPIRE CIRCUS > Le cirque des vampires

ONE MILLION YEARS B.C. > Un million d’années avant J.C.

THE LEGEND OF THE 7 GOLDEN VAMPIRES > La légende des sept vampires d’or

COUNTESS DRACULA > Comtesse Dracula

TWINS OF EVIL > Les sévices de Dracula

QUATERMASS AND THE PIT > Les monstres de l’espace

QUATERMASS 2 > La marque

THE ABOMINABLE SNOWMAN > Le redoutable homme des neiges

The mummy Vampire circus
One million years b.c. The legend of the seven golden vampires
Countess Dracula Twins of evil
Quatermass an the pit  Quatermass 2
The abominable snowman

Bravo aux cinq lecteurs qui ont trouvé les neuf titres. Six, en fait, si on compte le petit malin qui nous a envoyé la liste complète des productions Hammer – bien tenté, les réponses étaient dedans, mais pour le nombre, on était loin du compte…
Malheureusement, on ne pouvait pas primer tout le monde et on a dû recourir au tirage au sort pour désigner les gagnants…

1er tirage au sort (parmi les 5 bonnes réponses) :

Marion Yoccoz (75) gagne l’affiche et le coffret Hammer  

2ème tirage au sort (parmi les personnes ayant trouvé le bon nombre d’affiches utilisées)

Benoît Missier (58) gagne l’affiche

3ème tirage au sort (parmi toutes les personnes participant au jeu)

Tristan L’Hermite (78) gagne l’affiche

Merci à tous pour vos efforts et votre participation à ce jeu. A bientôt sur Angle[s] de vue pour de nouveaux concours (plus faciles, promis).

SHARE
Previous article“Oslo, 31 août” de Joachim Trier
Next articleConcours “30 Beats” 5×2 places de cinéma & 1 affichette à gagner
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY