Aujourd’hui, les Etats-Unis ont un président de race noire, en la personne de Barack Obama, et, du coup, on a tendance à oublier que dans ce pays, il y a à peine cinquante ans, la ségrégation raciale était en vigueur dans le “Pays de la Liberté”, que les citoyens noirs n’avaient pas le droit de vote, ni même le droit de s’exprimer publiquement, et qu’ils étaient le plus souvent exploités par des employeurs blancs dominateurs, notamment dans les états du sud qui pratiquaient l’esclavagisme…

Alors une petite piqûre de rappel, ça ne fait jamais de mal…
Adaptation du best-seller de Kathryn Stockett (“The Help”, en anglais), La Couleur des sentiments est un mélodrame hollywoodien qui s’intéresse au sort d’un groupe de domestiques noires d’une petite ville de Jackson, Mississipi, dans l’Amérique des années 1960, à l’aube de la lutte pour les droits civiques. Excédées par l’attitude de leurs patrons, elles décident de prendre leur courage à deux mains et de confier leurs histoires personnelles, leurs griefs, leurs rêves, à une apprentie journaliste blanche qui a pris fait et cause pour elles, pour rédiger un livre-témoignage percutant…

Si vous avez envie de découvrir ce film sur grand écran, vous serez sans doute heureux d’apprendre qu’à l’occasion de la sortie de La Couleur des sentiments, Angle[s] de vue s’associe à Dreamworks, Walt Disney France  et l’Agence Way to blue pour un jeu concours ouvert du  3 au 17 octobre 2011 et mettant en jeu les dotations suivantes :

1er au 5ème prix : 2 places pour aller voir “La Couleur des sentiments” au cinéma

 La couleur des sentiments

Pour participer à ce concours, il vous suffit de répondre au petit questionnaire suivant, en n’omettant pas de nous laisser vos coordonnées.

Bonne chance!

 

Règlement du concours :

– Concours ouvert aux résidents de France Métropolitaine, Corse incluse.
– Pour jouer, cochez les réponses aux questions, complétez vos coordonnées et cliquez sur le bouton “envoyer” en bas du questionnaire.
– N’est autorisée qu’une seule participation par foyer/adresse postale. Dans le cas contraire, les bulletins ne seront pas pris en compte et il ne sera tenu compte d’aucune réclamation.
– Le concours débute le 03 octobre 2011 à 0h00 et prendra fin le 17 octobre 2011 à 23h59. Les réponses reçues après cette date limite ne seront pas valides et ne seront pas comptées dans le nombre total de participations.
– L’attribution des lots se fera par tirage au sort parmi les bonnes réponses.
– La participation à ce jeu implique que vous autorisiez Angle[s] de vue à stocker provisoirement des informations vous concernant et, en cas de gain, à les transmettre à nos partenaires, qui expédieront les lots gagnés.
Angle[s] de vue s’engage à ne pas communiquer vos coordonnées à d’autres personnes ou sociétés et à les supprimer dès le jeu-concours terminé.
– Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art.34 de la loi « Informatique et Libertés »). Pour l’exercer, veuillez nous contacter.

 

walt_disney_logo1_thumb Logo_DreamworksSKG
way_to_blue_logo_thumb1 Anglesdevuelogo_thumb7

© 2011 DreamWorks II Distribution Co., LLC.

SHARE
Previous article“Un été brûlant” de Philippe Garrel
Next article“We need to talk about Kevin” de Lynne Ramsay
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

13 COMMENTS

  1. le résumé et la qualité des interprètes me donnent très envie d’aller voir ce film

  2. Un film adapté d’un best-seller mérite toujours d’être vu.
    En plus le sujet traité est toujours d’actualité.
    J’aimerai bien le voir, ce film.

LEAVE A REPLY