la chambre bleue
En dépit de son titre azuré, La Chambre bleue est un film noir, adapté du roman éponyme de George Simenon.  Et si le récit tourne autour des conséquences dévastatrices d’un adultère, son réalisateur et comédien principal, Mathieu Amalric, reste, lui, parfaitement fidèle… au festival de Cannes.
C’est effectivement sur la Croisette, là où il avait triomphé avec Tournée, qu’il viendra présenter sa nouvelle réalisation, dans le cadre de la section “Un Certain Regard”.

Mais pas besoin de vous déplacer au Palais des Festivals pour découvrir le film, puisqu’il sortira le 16 mai prochain, le jour de la projection cannoise.
Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, nous avons le plaisir d’organiser ce jeu-concours, en partenariat avec Alfama Films et l’Agence Le K., qui vous permettra peut-être de gagner des places pour voir le nouveau long-métrage de Mathieu Amalric.
De quoi voir la vie en… bleu?

Ce concours, ouvert du 9 au 16 mai 2014, met en jeu les lots suivants :

ticket_de_cinema


1er au 5ème prix :

2 places pour découvrir “La Chambre bleue” de Mathieu Amalric au cinéma

Pour jouer, il vous suffit de répondre correctement au quizz ci-dessous et de renseigner vos coordonnées postales (Prénom + NOM + adresse complète). Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses.
Pour vous aider, vous pouvez regarder la bande-annonce située au bas de cette page ou aller sur le site d’Alfama films.
Bonne chance à toutes et tous!

________________________________________________________________________________

La Chambre bleue
de Mathieu Amalric

Avec Mathieu Amalric, Léa Drucker, Stéphanie Cléau

Festival de Cannes 2014 – Un Certain regard – Sortie le 16 mai 2014

Synopsis :

Dis- moi Julien, si je devenais libre,  tu te rendrais libre aussi ?
– Tu dis ?…
Un homme et une femme s’aiment en secret dans une chambre, se désirent, se veulent, se mordent même. Puis s’échangent quelques mots anodins après l’amour.
Du moins l’homme semble le croire.
Car aujourd’hui arrêté, face aux questions des gendarmes et du juge d’instruction, Julien cherche les mots.
« La vie est différente quand on la vit et quand on l’épluche après-coup. »
Que s’est-il passé, de quel crime est-il accusé ?…


Bande-annonce :

 

_______________________________________________________________________________


Règlement du concours :

– Concours ouvert aux personnes résidant en France Métropolitaine
– Pour jouer, cochez les réponses aux questions, complétez vos coordonnées et cliquez sur le bouton “envoyer” en bas du questionnaire.
– N’est autorisée qu’une seule participation par foyer/adresse postale. Dans le cas contraire, les bulletins ne seront pas pris en compte et il ne sera tenu compte d’aucune réclamation.
– Le concours débute le 09 mai 2014 à 12h00 et prendra fin le 16 mai 2014 à 12h00. Les réponses reçues après cette date et cette heure limite ne seront pas valides et ne seront pas comptées dans le nombre total de participations.
– L’attribution des lots se fera par tirage au sort parmi les bonnes réponses. Les lots seront envoyés par notre partenaire.
– La participation à ce jeu implique que vous autorisiez Angle[s] de vue à stocker provisoirement des informations vous concernant. Angle[s] de vue s’engage à ne pas communiquer vos coordonnées à d’autres personnes ou sociétés et à les supprimer dès le jeu-concours terminé.
– Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art.34 de la loi « Informatique et Libertés »). Pour l’exercer, veuillez nous contacter.

SHARE
Previous article“May in the summer” de Cherrien Dabis
Next article“De guerre lasse” d’Olivier Panchot
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY