La Belle et la Bete

Il était une fois un petit cinéphile qui rêvait d’univers fantastiques, de châteaux majestueux, de monstres fascinants et de belles princesses.

Lorsqu’il apprit que le talentueux Christophe Gans allait sortir sa version de La Belle et la Bête, plus d’un demi-siècle après la version de Cocteau, il sauta de joie. Et lorsqu’il prit connaissance d’une distribution de places de cinéma allait avoir lieu sur la place du village, il se mit immédiatement en route. Hélas, grisé par le bonheur, il prit le mauvais chemin et se perdit dans la sombre forêt avoisinante.

Terrifié et tremblant de froid, il trouva toutefois le courage de se réfugier dans un gigantesque château, en haut de la colline. A l’intérieur l’attendaient des monticules de friandises, de gâteaux, des piles de jouets impressionnantes. De quoi rendre le sourire à n’impote quel enfant malheureux.
Mais le petit cinéphile resta de marbre, inconsolable.

Le maître des lieux, une créature bestiale à tête de lion, vint s’enquérir des raisons de ses tourments :
« Pourquoi pleures-tu donc, petit homme ? »
« Sniff… Parce que j’ai raté la distribution de places pour aller voir La Belle et la Bête au cinéma… Sniff.. », sanglota le gamin.
« Ah ! Ce n’est que cela ! » répondit la Bête, « Eh bien, tu devrais jouer au jeu-concours organisé par Angle[s] de vue, en partenariat avec Pathé Films et l’Agence Way to blue. Il y a dix places à gagner, ainsi que des exemplaires du conte original et des goodies à l’effigie du film ».

Le gamin retrouva illico le sourire et rentra en courant jusqu’à chez lui, en prenant soin à ne pas se perdre une fois de plus dans la forêt.
De retour au bercail, il alluma sa box internet et répondit correctement à toutes le questions du concours.
Gagna-t-il le précieux sésame pour découvrir le film en salle ?
Vous le saurez au prochain épisode…

Sinon, le jeu-concours en question est ouvert du 10 au 17 février 2014, et met en jeu les lots suivants :

lots concours belle et la bete
visuels non contractuels

1er prix :
Une place pour découvrir « La Belle et la Bête » de Christophe Gans au cinéma
+ la réédition du conte original chez Folio/Gallimard Jeunesse
+ un bracelet brésilien

2ème au 4ème prix :
Une place pour découvrir « La Belle et la Bête » de Christophe Gans au cinéma
+ la réédition du conte original chez Folio / Gallimard Jeunesse

5ème au 10ème prix :

Une place pour découvrir « La Belle et la Bête » de Christophe Gans au cinéma

11ème au 14ème prix :

Un bracelet brésilien

Pour participer, il vous suffit de répondre correctement au questionnaire ci-dessous, complété de vos coordonnées postales complètes.
Pour vous aider, vous pouvez aller sur la page Facebook du film ou regarder la bande-annonce en bas de cette page.
Bonne chance !


_____________________________________________________________________________
La Belle et la Bête
de Christophe Gans

Avec Vincent Cassel, Léa Seydoux, André Dussolier, Eduardo Noriega

La Légende renaît au cinéma le 12 février 2014

Synopsis :

1810. Après le naufrage de ses navires, un marchand ruiné doit s’exiler à la campagne avec ses six enfants. Parmi eux se trouve Belle, la plus jeune de ses filles, joyeuse et pleine de grâce.
Lors d’un éprouvant voyage, le Marchand découvre le domaine magique de la Bête qui le condamne à mort pour lui avoir volé une rose.
Se sentant responsable du terrible sort qui s’abat sur sa famille, Belle décide de se sacrifier à la place de son père. Au château de la Bête, ce n’est pas la mort qui attend Belle, mais une vie étrange, où se mêlent les instants de féerie, d’allégresse et de mélancolie.
Chaque soir, à l’heure du dîner, Belle et la Bête se retrouvent. Ils apprennent à se découvrir, à se dompter comme deux étrangers que tout oppose. Alors qu’elle doit repousser ses élans amoureux, Belle tente de percer les mystères de la Bête et de son domaine.
Une fois la nuit tombée, des rêves lui révèlent par bribes le passé de la Bête. Une histoire tragique, qui lui apprend que cet être solitaire et féroce fut un jour un Prince majestueux.
Armée de son courage, luttant contre tous les dangers, ouvrant son cœur, Belle va parvenir à libérer la Bête de sa malédiction. Et se faisant, découvrir le véritable amour.

Bande-annonce :

________________________________________________________________________________

Règlement du concours :

– Concours ouvert aux personnes résidant en France Métropolitaine
– Pour jouer, cochez les réponses aux questions, complétez vos coordonnées et cliquez sur le bouton “envoyer” en bas du questionnaire.
– N’est autorisée qu’une seule participation par foyer/adresse postale. Dans le cas contraire, les bulletins ne seront pas pris en compte et il ne sera tenu compte d’aucune réclamation.
– Le concours débute le 10 février 2014 à 0h00 et prendra fin le 17 février 2014 à 23h59. Les réponses reçues après cette date limite ne seront pas valides et ne seront pas comptées dans le nombre total de participations.
– L’attribution des lots se fera par tirage au sort parmi les bonnes réponses. Les lots seront expédiés par notre partenaire immédiatement après le tirage au sort.
– La participation à ce jeu implique que vous autorisiez Angle[s] de vue à stocker provisoirement des informations vous concernant. Angle[s] de vue s’engage à ne pas communiquer vos coordonnées à d’autres personnes ou sociétés et à les supprimer dès le jeu-concours terminé.
– Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art.34 de la loi « Informatique et Libertés »). Pour l’exercer, veuillez nous contacter.

logo belle et la bete

SHARE
Previous articleEntretien avec Toni Servillo pour “Viva la libertà”
Next article36ème Festival International du Court-métrage de Clermont-Ferrand, Compte-rendu
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

1 COMMENT

LEAVE A REPLY