13 Sins - 2
 

Le 1er octobre prochain, Wild Side sort en DVD/Blu Ray le film de Daniel Stamm, 13 Sins. Un thriller horrifique, conçu par les producteurs de Insidious et Safe et interprété  par Mark Webber(Scott Pilgrim) et Ron Perlman (HellBoy). Les distributeurs ont eu le coup de coeur pour ce film qu’ils jugent “diaboliquement efficace” et “traumatisant”, explorant les plus viles faiblesses du genre humain.

Pour  fêter cette sortie simultanée DVD/Blu Ray/ VOD, Wild Side organise une projection spéciale du film, le 22 septembre prochain à 20h au Club de l’Etoile (Paris 8ème) et ils nous permettent d’offrir à l’un de nos lecteurs l’opportunité d’y assister.

Si vous voulez oser l’expérience, Pour participer, il vous suffit de nous envoyer vos coordonnées via le questionnaire ci-dessous avant le 18 septembre à 23h59.
Le gagnant sera désigné par tirage au sort.


 

Bonne chance à toutes et tous!

13 Sins

______________________________________________________________________________
13 Sins  de Daniel Stamm  – en DVD/Blu Ray le 01/10/14

Avec Mark Webber, Ron Perlman, Devon Graye, Tom Bower

Synopsis :

Elliot traverse une très mauvaise passe. Sur le point de se marier et de devenir père, il vient d’être licencié et accumule les dettes – entre un prêt étudiant de 90 000 $ et les frais engendrés par le handicap mental de son petit frère… Un soir, il reçoit un mystérieux coup de téléphone : s’il est prêt à relever 13 défis en 48 heures, il recevra la coquette somme de 5 millions de dollars… Mais plus l’enjeu est grand, plus les risques sont élevés…

Bande-annonce :

_______________________________________________________________________________

SHARE
Previous article[Livre] “A la manière des grands realisateurs” de Jérôme Genevray
Next article“3 Coeurs” de Benoît Jacquot
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY