6ème Festival du Film Policier – Beaune (21)
– du 2 au 6 avril 2014 –

Beaune 2014Hips… C’était très bien ces dégustations de vins de Bourgogne… Hips… Et si je m’en faisais une p’tite dernière pour la route (1)… Oh! C’est quoi cette cave gigantesque juste en face des remparts?
Allez… Hips… J’entre…
– Bonjour Monsieur, pouvez-vous me présenter vos crus de l’année? Hips…
– Eh bien, cette année, nous mettons le Mexique à l’honneur.
– Ah? Ca ne fait pas très couleur locale, ça… Hips…
– Mais Monsieur, nous mettons chaque année un pays ou une ville à l’honneur.
– Ah? Si c’est une tradition alors… C’est une sorte de festival, c’est ça? Hips…
– Absolument, oui, c’est le festival.
– Bon, alors qu’est-ce que vous pouvez me proposer pour commencer? Hips…
Salaud, on t’aime
– Euh… Moi aussi je vous aime bien, mais pourquoi tu m’insultez? Vous cherches la bagarre? Hips…
– Non, Salaud, on t’aime, c’est le titre de l’oeuvre. C’est de Lelouch…
– Ah? Non, non, non… si c’est louche, j’en veux pas… Hips… Qu’est-ce que vous avez d’autre dans votre sélection?
The Raid 2, l’évènement indonésien de l’année.
– Indonésien? Pfiuu… Je ne savais pas qu’on produisait en Indonésie. Vu le climat, c’est sûr qu’il doit être un peu raide… Et sinon? Hips…
– Eh bien une compétition internationale avec des oeuvres de tous horizons, dont Black coal (Chine), The Stone (Corée du Sud), Wolf (Pays-Bas), ‘71 (Royaume-Uni). On a aussi une petite sélection sang neuf, avec de jeunes talents mis à l’honneur ( Open Windows de Nacho Vigalondo, R-100 de Matsumoto Hitoshi, Stereo de Maximilian Erlenwein…
– Ah, des découvertes, c’est bien ça… Hips… Et en grands crus, vous avez quoi?
– Les chefs d’oeuvres de Walter Hill et de Paul Haggis, qui viendront en personne à Beaune pour discuter avec le public.
– Ah, mais je ne les connais pas tous ces neu..hips…neunol-hips-ogues là…
– Ils sont américains.
– Bon, d’accord, mais des producteurs locaux, vous en avez? Hips…
Le Dernier diamant  d’Eric Barbier, avec Ivan Attal. 96 heures de Frédéric Schoendoerffer avec Gérard Lanvin, Niels Arestrup et Sylvie Testud, De Guerre lasse d’Olivier Panchot, avec Lalil Lespert. Certains des acteurs seront présents à Beaune, tout comme Viggo Mortensen pour The Two Faces of january
– Des acteurs? Hips…
– Euh… Oui, bien sûr…
– Pourquoi bien sûr? Hips… Qu’est-ce que ces acteurs viennent faire dans votre cave?
– Mais… Monsieur, ce n’est pas une cave ici, c’est le Cap Cinéma, le cinéma de la ville de Beaune! Vous ne venez pas pour le festival du film policier?
– Oups… Désolé, je crois que je me suis trompé. je venais pour déguster du vin.
– Bof, vous pouvez rester, vous êtes déjà “noir”, vous vous fondrez dans la masse, avec tous ces polars… (2)

(1) : L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. Hips…
(2) : OK, on reste pour couvrir le festival… et boire quelques verres!

Renseignements et programme complet : Festival du film policier de Beaune

SHARE
Previous article“De toutes nos forces” de Nils Tavernier
Next articleBeaune 2014, Jour 1
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY