57802-KITOBOY__THE_WHALER_BOY__-_Official_Still__2_

[GIORNATE DEGLI AUTORI]

 

GdA Director’s Award : Kitoboy de Philipp Yuryev
Europa Cinemas Label Award : Oasis d’Ivan Ikic
Gruppo BNP Paribas People’s Choice Award : 200 meters d’Ameen Nayfeh
[SEMANA DELLA CRITICA]

 

Grand Prize Venice International Film Critic’s Week: Hayaletler d’Azra Deniz Okyay
Verona Film Club Award : Pohani Dorogy de Natalya Vorozhbit
Mario Serandrei – Hotel Saturnia Award for Best Technical Contribution : Topside de Celine Held & Logan George
Venice International Film Critics Week Award for Best Short Film SIC : J’ador de Simone Bozzelli
Award for Best Director SIC: Edgardo Pistone pour Le Mosche

 

Award for Best Technical Contribution SIC: Gas station d’Olga Torrico
[AUTRES PRIX]

 

Prix FIPRESCI – Compétition Officielle : The Disciple de Chaitanya Tamhane
Prix FIPRESCI – Sections parallèles : The Wasteland d’Ahmad Bahrami
Queer Lion : The World to come de Mona Fastvold
ARCA CinemaGiovani Award : Pieces of a woman de Kornel Mundruczo
ARCA CinemaGiovani Meilleur film italien : Notturno de Gianfranco Rosi
Lanterna Magica Award : Khorshid de Majid Majidi
Leoncino d’Oro Award : Nuevo orden de Michel Franco
Cinema for UNICEF : Notturno de Gianfranco Rosi
Lizzani Award : Le Sorelle Macaluso d’Emma Dante
Brian Award ; Quo vadis Aida? de Jasmila Zbanic
Edipo Re Award : The man who sold his skin  de Kaouther Ben Hania
Francesco Pasinetti Award  Meilleur Film : Le Sorelle Macaluso d’Emma Dante
Francesco Pasinetti Award  Meilleur Acteur : Alessandro Gassman pour Non Odiare
Francesco Pasinetti Award  Meilleure Actrice : L’ensemble du casting de Le Sorelle Macaluso

 

SHARE
Previous article[Venise 2020] Palmarès complet de la 77ème Mostra de Venise
Next article[Venise 2020] “Lasciami andare” de Stefano Mordini
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY