2ème Festival du film policier – Beaune (21)
   – du 08 au 11 avril 2010 –

Beaune 2010 Après une première édition plutôt réussie, le festival du film policier s’installe de nouveau à Beaune, au coeur des vignobles bourguignons, pour nous offrir de nouvelles « mélodies en sous-sol » (dans les caves et sur grand écran).et de délicieux frissons de plaisir…
Au programme de cette seconde édition , deux compétitions internationales de longs-métrages (la compétition officielle et la section « Sang neuf »), quelques avant-premières alléchantes (Comme les cinq doigts de la main d’Alexandre Arcady, L’élite de Brooklyn d’Antoine Fuqua)

Chaque année, le festival entend mettre à l’honneur une ville qui a servi de décor à de nombreux polars. Après Paris l’an passé, c’est au tour de New-York d’être mise en lumière (et en ombres, films noirs obligent), grâce à une programmation forte de quelques grands classiques du genre (Le baiser du tueur, Le carrefour de la mort, Taxi driver, etc…).
Les Etats-Unis seront particulièrement représentés cette année, puisque le cinéaste James Gray et le comédien Samuel L. Jackson feront le déplacement pour l’hommage qui leur sera rendu.
Angle[s] de vue sera également présent dans la capitale des vins de Bourgogne, pour vous donner ses impressions éthyliques…hips, pardon… cinéphiles sur la programmation…

Renseignement et programmes : Festival du film policier de Beaune

SHARE
Previous article“Dragons” de Chris Sanders & Dean Deblois
Next article“Les murmures du vent” de Shahram Alidi
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

2 COMMENTS

  1. Dommage que je ne puisse pas venir couvrir ce festival avec toi mon Boustoune… on se serait refait un p’tit détour vers Vosne-Romanée !

  2. D’un autre côté, il n’y a pas besoin d’attendre un festival pour se faire une visite de caves…
    Pour le Vosne-Romanée, je vais voir ce que je peux faire… Pour l’instant je suis au Beaune 1er cru, pour m’acclimater au coin. hips…
    Le festival ne commence que demain soir, alors j’en profite pour (re)goûter à la gastronomie locale…

LEAVE A REPLY