– Euh… Panoptique, kezako?
Maître Capello, la définition s’il-vous-plaît ? (1)

“Panoptique :
1. se dit d’un bâtiment construit de telle manière que d’un point de l’édifice on peut voir tout l’intérieur.”

– Hmmm… Et quel rapport avec le cinéma?

– Eh bien, laissez-moi donc terminer ma définition, jeune impatient…
2. se dit d’une lunette où les verres sont remplacés par des plaques en cuivre noirci, qui ont au centre un trou de la grandeur d’une épingle ; cette lunette permet à toutes les vues de s’accommoder aux plus courtes distances.

– Ah oui, d’accord, ce sont des lunettes 3D de votre époque, Maître…

– Jeune impudent! On n’interrompt pas un Maître pour dire de telles âneries ! Pour la peine, vous allez me copier une pleine page de calembours, cela vous apprendra les bonnes manières, élève Boustoune ! Allez, une dernière définition, totalement de bon aloi…
3. Site internet regroupant en un seul et même tableau les avis étoilés d’une vingtaine de blogs cinéma, parmi les plus sympathiques du web, sur les films sortis en salle au cours d’un mois de l’année.

Panoptique - 3

Oui, Panoptique est un site créé à l’initiative de notre excellent confrère Ed (ou Edisdead) du non moins excellent blog Nightswimming.

Son but :  proposer une vue d’ensemble sur la réception critique des films du mois par 21 blogueuses et blogueurs et renvoyer vers les textes correspondants.

Angle[s] de vue, fidèle à sa logique de faire partager à ses lecteurs des opinions différentes et contraires sur les oeuvres, ne pouvait qu’adhérer à cette louable initiative et vient donc fort logiquement rejoindre cette joyeuse troupe.

Nous vous invitons donc à aller découvrir, autour du 15 de chaque mois, le tableau récapitulatif des critiques publiées sur ces blogs cinéphiles et concernant les films sortis dans les salles de cinéma au cours du mois précédent.
Vous trouverez dès à présent un lien permanent vers le site Panoptique dans notre colonne latérale.

Bonne consultation !

(1) : Pour ceux qui n’ont pas connu la télévision où il n’y avait que trois chaînes seulement – et hertziennes, en plus – vous ne connaissez probablement pas Jacques Capelovici, alias Maître Capello, qui faisait office de référence en langue française dans des jeux aussi inénarrables que “les jeux de 20 heures”…

Panoptique

SHARE
Previous article“Les Petits mouchoirs” de Guillaume Canet
Next articleDe cape et d’épée… et de jupons !
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

1 COMMENT

LEAVE A REPLY