Comme chaque mois, retrouvez le classement évolutif des meilleurs films de l’année, initié par Vance et l’équipe de Millénium Visions et élaboré d’après les notes attribuées par une communauté de blogueurs, dont Angle[s] de vue.

En attendant le palmarès final des films les mieux notés de l’année, qui arrivera courant janvier, le temps que tout le monde ait le temps de voir les films sortis ces deux dernières semaines, voici le classement établi pour le mois de décembre 2010…

Peu de bouleversements notables en haut du classement. Seuls Pontypool et Summer wars quittent le top 20, au profit de  Breathless et When you’re strange. Mais les choses peuvent encore changer d’ici au classement définitif, avec les notes des retardataires (dont nous, on l’avoue piteusement…).

On attend le résultat avec impatience…
… et on repart pour une nouvelle saison cinématographique !

image

Titre Progression Note moyenne /5
1 Toy Story 3 4.55
2 Mystères de Lisbonne 4.50
3 Le Soldat Dieu 4.25
4 Inception 4.24
5 Bassidji +1 4.17
Solution locales pour un désordre global +1 4.17
7 Policier, adjectif +1 4.13
8 The Social Network 4.12
9 L’épine dans le coeur +1 4.06
10 A single man +1 4.13
11 Achille et la tortue +1 4.05
12 Dragons +1 4.03
13 8th wonderland +1 4.00
14 Tsar +1 4.00
Huit fois debout +1 4.00
16 Fantastic Mr. Fox +2 3.95
17 Les Amours imaginaires +2 3.95
18 Oncle Boonmee, celui qui se
souvient de ses vies antérieures
+2 3.94
19 When you’re strange +2 3.93
20 Breathless +2 3.89

Comme d’habitude, analyses, commentaires et suite du Top 50 chez nos confrères de  Millénium Visions

SHARE
Previous article“Rendez-vous l’été prochain” de Philip Seymour Hoffman
Next articleBonne année 2011
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY