Green Book - 2

Meilleur Film : Green Book
de Peter Farrelly
Meilleur Réalisateur : Alfonso Cuaron
pour Roma

Meilleure Actrice : Olivia Colman
pour The Favourite

Meilleur Acteur : Rami Malek
pour Bohemian Rhapsody
Meilleure Actrice dans un second rôle : Regina King
pour If Beale Street could talk

Meilleur Acteur dans un second rôle : Mahershala Ali
pour Green Book

Meilleur Scénario original : Nick Vallelonga, Brian Currie et Peter Farrelly
pour Green Book

Meilleure Adaptation : Charlie Wachtel, David Rabinowitz, Spike Lee
pour BlacKkKlansman

Meilleur Film étranger : Roma
d’Alfonso Cuaron
Meilleur Film d’Animation : Spider-man : New generation
de Peter Ramsey, Bob Persichetti et Rodney Rothma
Meilleur Documentaire : Free Solo
d’Elizabeth Chai Vasarhelyi et Jimmy Chin

Meilleur Court-métrage : Skin
de Guy Nattiv et Jaime Ray Newman
Meilleur Court-métrage d’Animation : Bao
de Domee Shi et Becky Neiman-Cobb

Meilleur Court-métrage Documentaire : Period. End of Sentence
de Rayka Zehtabchi et Melissa Berton

Meilleur Montage : John Ottman
pour Bohemian Rhapsody

Meilleure Photographie : Alfonso Cuaron
pour Roma

Meilleurs effets visuels : Paul Lambert, Ian Hunter, Tristan Myles et J.D. Schwalm
pour First man

Meilleurs Costumes : Ruth E.Carter
pour Black Panther

Meilleurs Décors : Hannah Beachler et Jay Hart
pour Black Panther
Meilleur Maquillage : Greg Cannom, Kate Biscoe et Patricia DeHaney
pour Vice

Meilleur Montage Son : John Warhurst et Nina Hartstone
pour Bohemian Rhapsody
Meilleur Mixage Son : Paul Massey, Tim Cavagin et John Casali
pour Bohemian Rhapsody
Meilleure Musique originale : Ludwig Göransson
pour Black Panther

Meilleure Chanson originale : Lady Gaga, Mark Ronson, Bradley Cooper
pour Shallow (A Star is born)

SHARE
Previous article[César 2019] Palmarès de la 44ème Cérémonie des César
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY