Joyeux Ciné-Noël / Les Toiles Enchantées (Toutes salles de cinéma en France)
– le 25 décembre 2013 –

LTE_CINE NOEL 2013_120_RVB_bdLe mercredi 25 Décembre 2013, en vous rendant dans une salle de cinéma, en y "prenant un siège", vous soutiendrez “Les Toiles Enchantées”, l’association présidée par Alain Chabat, qui offre les films à l’affiche aux enfants et adolescents malades et handicapés !

Après le succès rencontré lors des trois premières éditions de “Joyeux Ciné-Noël”, la profession cinématographique, et plus particulièrement les distributeurs de films et exploitants de salles de cinéma, se mobilise une nouvelle fois aux côtés des Toiles Enchantées !

Sur chaque entrée dans une salle obscure, uniquement le jour de Noël, partout en France, quel que soit le film, la salle de cinéma, la séance, ou le mode de paiement (billets classiques achetés aux caisses, cartes prépayés, cartes et pass illimités, chèques cinéma, etc…), une partie du prix du billet sera reversée aux Toiles Enchantées pour financer son action quotidienne dans les hôpitaux pédiatriques tout au long de l’année 2014.

Pour le spectateur, cela ne change donc strictement rien! Si ce n’est qu’il fera une bonne action tout en allant prendre sa  ration d’émotions, de rires, d’aventures ou de frissons face au(x) film(s) qu’il ira voir.
Ce n’est pas le choix qui manque. Des longs-métrages, il y en a de très bons qui sont sortis ce mois-ci.  
Alors, le 25 décembre, une fois la bûche dégustée, tous au ciné! Pas de mauvaise excuse! Le Père Noël sera déjà passé de toute façon et lui aussi ira se prélasser de sa folle nuit de distribution de cadeaux devant “Le Hobbit”, “Albator” ou le dernier Scorsese…

http://www.lestoilesenchantees.com

SHARE
Previous article[DVD] ”Sous le figuier” d’Anne-Marie Etienne
Next articleVive le court, vive le court, vive le court d’hiver!
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY