Masterclass Besson

A l’occasion de la sortie de Malavita, Luc Besson a tenu à débattre de son film avec une quarantaine de blogueurs et web-journalistes.
Loin de l’image de mégalomane froid et hautain que certains confrères s’ingénient à lui coller, l’homme s’est montré au contraire très humble, très agréable, ouvert à la discussion et à la critique.

La rencontre, organisée dans le cadre du Club Lincoln (Paris 8ème), a duré plus d’une heure.
Le cinéaste nous a parlé de l’origine du projet Malavita, de son travail d’adaptation cinématographique du roman de Tonino Benacquista, de sa volonté de travailler avec Robert De NIro et Martin Scorsese. Patiemment, il a justifié ses choix artistiques, ses partis-pris de mise en scène, évoqué son travail avec les comédiens, raconté le plaisir de travailler en Basse-Normandie, à quelques kilomètres de sa résidence. Et il a pimenté la conversation de quelques savoureuses anecdotes de tournage.

La vidéo ci-dessous reprend quelques morceaux choisis de la discussion, qui vous permettront de voir que Luc Besson ressemble assez à son dernier film : zen et tranquille, mais explosif par moments, plein d’humour et animé par un amour sincère envers le cinéma…

SHARE
Previous article“Malavita” de Luc Besson
Next article”Un Château en Italie” de Valeria Bruni-Tedeschi
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY