36ème Festival du Court-métrage de Clermont-Ferrand (63)
– du 31 janvier au 8 février 2014 –

Clermont 2014Comme chaque année depuis maintenant 36 ans, Clermont-Ferrand devient, le temps d’une semaine, la capitale mondiale du court-métrage, faisant concourir dans trois compétitions distinctes les meilleurs représentants de ce format si important pour entretenir la vitalité du septième art.

Les jurys auront fort à faire, vu le nombre d’oeuvres sélectionnées. Celui de la compétition internationale, comportant dans ses rangs Jens Assur, Denis Côté, Ursula Meier, Narjiss Nejjar et Lucia Puenzo, aura la bagatelle de 75 films à apprécier.
Leurs homologue de la compétition française, Blexbolex, Samuel Collardey, Samir Guesmi, Patricia Mazuy et Marie Modiano, se verront proposer 60 oeuvres.
Quant au jury de la section “Labo”, composé de Bill Morrisson, Sergio Oksman et Kurt Wagner, ils n’auront “que” 29 films à départager, mais rivalisant tous d’originalité et de modernité.

En plus de ces trois programmations très denses, le festival propose deux panoramas intéressants. Le premier “Light is calling” s’intéresse au travail des court-métragistes américains des années 2000, qui essaient de conjuguer l’héritage laissé par leurs aînés, tant dans le cinéma hollywoodien que le cinéma indie avec la recherche de nouvelles façons de filmer.
Le second, joliment titré “De la fuite dans les idées”, propose des films ou il est question de fuir, de partir, de s’évader, de prendre la route… Loin de sa famille, de son travail, de la routine, de la société, du danger … ou loin de soi-même dans la folie, la drogue, le suicide, l’imaginaire… Tout un programme!
Ajoutons à cela une multitude de programmations spéciales en marge du festival, parmi lesquelles une séance dédiée aux films en relief et une programmation “Piscine” ay stade nautique de la ville, où il est possible de voir des films assis sur une bouée gonflable ou, pour les aquaphobes, dans les gradins!
Bref – c’est le cas de le dire – cette 36ème édition s’annonce une nouvelle fois comme le rendez-vous incontournable des cinéphiles amateurs de format court et de tous ceux qui espèrent y dénicher de nouveaux talents du 7ème art.

Plus d’informations : Festival du court-métrage de Clermont Ferrand

SHARE
Previous articleConcours “Il était une fois Veronica”
5×2 places à gagner
Next article“Afrik’aïoli” de Christian Philibert
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY