Compétition officielle :

Amour - 2

Palme d’or :  Amour
de Michael Haneke
(Autriche/France)
Grand Prix du Jury : Reality
de Matteo Garrone
(Italie)
Prix du Jury : La Part des anges
de Ken Loach
(Royaume-Uni)
Prix de la mise en scène : Carlos Reygadas
pour Post tenebras lux
(Mexique)
Prix d’interprétation féminine : Cristina Flutur et Cosmina Stratan
pour Au-delà des collines
de Cristian Mungiu
(Roumanie)
Prix d’interprétation masculine : Mads Mikkelsen
pour La Chasse
de Thomas Vinterberg
(Danemark)
Prix du scénario : Cristian Mungiu
pour Au-delà des collines
(Roumanie)
Caméra d’or : Les bêtes du sud sauvage
de Benh Zeitlin
(Etats-Unis)
Palme du court-métrage : Silencieux
de L. Rezan Yesilbas
(Turquie)


Cinéfondation :

Doroga Na

1er prix : Doroga Na
de Taisia Igumentseva
(Russie)
2ème prix : Abigail
de Matthew James Reilly
(Etats-Unis)
3ème prix : Los Anfitriones
de
Miguel Angel Moulet
(Cuba)

 

Un Certain Regard :

Despues de lucia - 3

Grand Prix : Después de Lucia
de Michel Franco
(Mexique)
Prix spécial du Jury : Le Grand soir
de Benoît Delépine et Gustave Kervern
(France)
Prix spéciaux d’interprétation féminine : Emilie Dequenne pour A perdre la raison de Joachim Lafosse (Belgique)
&
Suzanne Clément pour Laurence anyways de Xavier Dolan (Canada)


Quinzaine des Réalisateurs :

Camille redouble

Prix SACD : Camille redouble
de Noémie Lvovsky
(France)
Prix Art Cinema Award : No
de Pablo Larrainn
(Chili)
Label Europa Cinéma : Le Repenti
de Merzak Allouache
(Algérie)
Carrosse d’Or : Nuri Bilge Ceylan
Prix Illy du court-métrage : The Curse
de Fyzal Boulifa
(Maroc)


Semaine de la Critique :

Aqui y Alla - 2

Grand prix Nespresso : Aqui y Alla
d’Antonio Mendez Esparza (Espagne/Etats-Unis/Mexique)
France 4 Visionary Award : Sofia’s last ambulance
d’Ilian Metev
(Bulgarie)
Prix de la SACD : Les Voisins de Dieu 
de Meni Yaesh
(Israël)
   
Prix ACID/CCAS : Los Salvajes
d’Alejandro Fadel
(Argentine)
Canal + Award du court-métrage : Circle line
de Shin Suwon
Nikkon Discovery Award
du court-métrage :
un dimanche matin
de  Damien Manivel
Mention spéciale à : O Duplo
de Juliana Rojas


Autres prix :

Palme dog

Prix du Jury Oecuménique : La Chasse
de Thomas Vinterberg
(Danemark)
Mention spéciale jury Oecuménique : Les bêtes du sud sauvage
de Benh Zeitlin
(Etats-Unis)
   
Prix de la jeunesse : Holy motors
de Léos Carax
(France)
Prix Regards Jeunes : Les bêtes du sud sauvage
de Benh Zeitlin
(Etats-Unis)
   
   
Prix FIPRESCI  
Compétition officielle : Dans la brume
de Sergei Loznitsa
(Ukraine/Russie)
Un Certain Regard : Les bêtes du sud sauvage
de Benh Zeitlin
(Etats-Unis)
Sections parallèles : Rengaine
de Rachid Daïdjani
(France)
   
Prix France culture “révélation” : Pierre Schoeller
Prix France culture “confirmation” : Cédric Kahn
Prix François Chalais : Les Chevaux de Dieu
de Nabil Ayouche
(Maroc)
   
Palme Dog : Poppy et Banjo
pour Touristes de Ben Weathley
(Royaume-Uni)
Grand Prix du jury Palme Dog : Billy Bob
pour Le Grand soir de Gustave Kervern et Benoît Delépine
   
Queer Palm : Laurence anyways
de Xavier Dolan
(Canada)
&
Ce n’est pas un film de cow-boy
de Benjamin Parent
(France) (court-métrage)
   
Prix Audi Talents Award : Rony Hotin
Grand Prix Unifrance : 505 g
de Jérémy Azencott
(France)
 
Prix Spécial Unifrance : Elvis de Nazareth
de Rani Massalha
(France)
Trophée Chopard : Shailene Woodley & Ezra Miller
Prix Media de l’Union Européenne : Asghar Farhadi

Cannes 2012 bandeau

SHARE
Previous articleCannes 2012, Jour 12 : Amour et désamour (sous la pluie)
Next articleConcours « Félins »
3 DVD à gagner
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY