Pendant que les parisiens se gavaient de films étranges, et que le jury de la Mostra se gondolait à Venise, le jury du 36ème festival du film américain de Deauville, présidé par Emmanuelle Béart, et composé de Jeanne Balibar, Lucas Belvaux, Faouzi Bensaidi, Christine Citti, Fabrice Du Welz, Nilda Fernandez, Tony Gatlif, Denis Lavant et Abderrahmane Sissako, a rendu son verdict.

C’est Mother and child de Rodrigo Garcia qui remporte le Grand Prix. Buried, primé à L’Etrange Festival, glane aussi le prix de la Critique internationale en Normandie…

Palmarès :

Mother & child - 2
 

Grand Prix :

  Mother and Child
de Rodrigo Garcia
Prix du Jury :
(ex-aequo)
  Winter’s Bone
de Debra Granik & 
The Myth of the American Sleepover
de David Robert Mitchell
Prix de la
Révélation Cartier :
  Holly Rollers pour
Jewish Connection de Kevin Asch
Prix de la Critique :   Buried
de Rodrigo Cortés (Espagne)
Prix Michel d’Ornano :

  Angele et Tony
d’Alix Delaporte (France)
Prix littéraire
Lucien Barrière :
  Joyce Carol Oates
pour le roman ‘”Blonde”

Deauville USA 2010

SHARE
Previous article67ème Mostra de Venise – Palmarès
Next articleAu revoir, Claude
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY