Il n’y a pas que le cinéma dans la vie…
Il y a aussi la politique, l’élection de François Hollande en tant que nouveau Président de la République, avec tous les changements sociaux que cela va induire…

Non, rassurez-vous, on ne va pas ici faire l’hagiographie du nouveau président.
On nous accuse suffisamment comme ça d’être un refuge “d’affreux gauchistes”, voire “d’infâmes communistes” ou de “vils rouges staliniens prêts à défiler sur Paris avec des chars soviétiques”. Et puis, on attend les actes du bonhomme pour pouvoir juger ses compétences…

On ne va pas non plus donner tribune à ses amis socialistes, ni à ses opposants. Non, vous ne verrez pas débattre Nadine Morano et Pierre Moscovici ou Ségolène Royal et Alain Juppé dans les colonnes d’Angle[s] de vue. Pour ça, il y a la télévision…

Non, on vous diffuse juste ce message officiel  de son excellence l’Amiral Général Aladeen, leader suprême, général triomphant, oppresseur bien-aimé et chef ophtalmologiste du peuple de Wadiya, premier chef d’état étranger à féliciter M.Hollande de sa victoire :

Drôle, non?
Comme quoi, on peut encore être inventif pour assurer la promotion d’un film. En l’occurrence, ici, celle du film The Dictator, nouvelle folie burlesque inventée par Larry Charles et Sacha Baron Cohen…

SHARE
Previous article“Miss Bala” de Gerardo Naranjo
Next article“Barbara” de Christian Petzold
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY