20ème édition de Cartoon Movie – Bordeaux (Gironde)
– du 07 au 09 mars 2018 –

cartoon movie 2018Cartoon Movie, événement international dédié aux films d’animation, fêtera cette année ses 20 ans.
Il ne s’agit pas vraiment d’un festival, ni d’une foire, mais d’un grand forum professionnel de coproduction où durant trois jours, créateurs et financiers peuvent échanger autour de projets qui, on l’espère, trouveront bientôt le chemin de nos salles obscures.
Plus de 800 producteurs, réalisateurs, auteurs, investisseurs, distributeurs, agents de vente, sociétés de jeux vidéos et new media players de toute l’Europe, voire au-delà, se retrouveront à Bordeaux, pour la seconde année consécutive, afin d’établir durablement des coopérations et des coproductions, permettant ainsi le financement d’une vingtaine de longs-métrages d’animation par an en Europe.

Parmi les projets présentés les années précédentes, on trouve des titres comme Ma vie de Courgette, La Passion Van Gogh, Zombillénium ou Le Grand Méchant Renard et Autres Contes
Cette année, 60 projets de 22 pays différents ont été sélectionnés : 21 sont encore en concept, 26 sont en développement, 6 en production et 7 en sneak preview. Les comédies familiales et films pour enfants représentent logiquement le coeur de cible du Cartoon Movie, avec 48 projets sur 60, parmi lesquels Terra Willy, des producteurs de Les As de la Jungle, le nouveau film de Reza Memari (Le Voyage de Ricky) et La    Fameuse Invasion des Ours en Sicile de Lorenzo Matiom, d’après la non moins fameuse nouvelle de Dino Buzzati.
On attend aussi avec impatience Dans la Forêt Sombre et Mystérieuse d’Alexis Ducord (Zombillénium), adaptation du livre éponyme de Winshluss/Vincent Paronnaud et Bartali’s Bicycle, Hopes for Tomorrow, l’histoire du champion cycliste Gino Bartali, qui a sauvé des centaines de Juifs en transportant des faux papiers d’identité cachés dans le cadre de son vélo.

Quatre projets régionaux seront présentés : La Fameuse Invasion des Ours en Sicile (Prima Linea Productions – France), Unicorn Wars (même équipe de production que pour Psychonauts, en co-production avec Autour de Minuit – France & Schmuby Productions – France), Croc-Blanc (SuperProd – France) et The Extraordinary Voyage of Marona (Aparte Films – Roumanie, Sacrebleu Productions – France et Minds Meet – Belgique). Une partie de ce film est produite dans les studios de Marmitafilms – Bordeaux/Angoulême.
Mais, manifestation internationale oblige, des projets venant d’autres horizons seront également présentées. Pour la troisième année consécutive, des projets Cartoon Connection offriront l’occasion de renforcer les liens entre les créateurs venus du Canada ou de Corée du Sud et les financiers européens. Un projet tchèque, The Precious Gic, signé Lenka Ivancikova, sera aussi du voyage.
Enfin, c’est l’Espagne qui bénéficiera d’une mise en valeur particulière durant ce festival. Comme l’an passé, les organisateurs ont choisi de mettre un pays à l’honneur et la Péninsule ibérique, reconnue pour son industrie de l’animation dynamique et reconnue à l’international, ses artistes multi-récompensés, ses entreprises digitales innovantes était le candidat idéal. Elle présentera 8 projets, parmi lesquels Dragonkeeper, Another Day of Life (Kanaki Films – en sneak preview)  ou Buñuel in the Labyrinth of the Turtles de Salvador Simó.

Olé! Entre l’ambiance latine, la présence des meilleurs artistes d’animation et les bons produits du cru Bordelais (avec modération), voilà un anniversaire des vingt ans qui s’annonce sous les meilleurs auspices.

Plus d’informations : Cartoon movie

SHARE
Previous article90ème Cérémonie des Oscars
Next article“Mektoub my love : Canto Uno” d’Abdellatif Kechiche
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY