LenLis - Fotolia

Chalut les humains et les p’tits humains,

Au nom de l’équipe d’Angle[s] de vue, qu’après le réveillon, on pourra sûrement rebaptiser Angle[s] de “bu”, je vous souhaite d’excellentes fêtes de Noël.
J’espère que vous passerez de très bons moments en famille, entre amis ou en amoureux, lovés au pied du sapin, que vous vous ferez de bons petits plats de fête, que vous boirez de délicieux cocktails ou de bonnes bouteilles millésimées (avec modération, bien sûr) et que vous aurez la bonne surprise d’avoir été gâtés par le Père Noël.

Pour les cinéphiles qui seraient trop en manque, je vous rappelle que demain, jour de Noël, est aussi jour de sorties cinéma, avec entres autres Le Loup de Wall Street (qui aurait gagné à être rebaptisé “le chat de Wall Street”, m’enfin…) et qu’une partie du montant de la place sera reversé à l’association “Les Toiles Enchantées”, pour que les enfants hospitalisés puissent eux aussi accéder au cinéma.

Bon, je vous adresse une double dose de ronrons supersoniques et je vous laisse. Ma truffe est saturée d’odeurs alléchantes émanant de la cuisine. Entre le foie gras, la volaille rôtie, le saumon et autres joyeusetés apéritives, je vais bien réussir à chaparder un petit truc. Hé hé…

Joyeux Noël à toutes et tous!

Scaramouche

 Scaramouche Noel

SHARE
Previous article“Le Géant Egoïste” de Clio Barnard
Next article“Tel père, tel fils” de Hirokazu Kore-Eda
Avatar
Scaramouche est un... chat. Son heureux maître, Boustoune, l'a baptisé ainsi après l'avoir vu escalader les rideaux et pratiquer l'escrime contre les plantes vertes, à la manière d'un héros de film de cape et d'épée. (Il a longtemps hésité avec Channibal et Cat Vador, mais bon...) Evidemment, avec un tel nom, l'animal ne pouvait que devenir cinéphile. Comme il n'avait rien d'autre à faire que de glander toute la journée sur le canapé, il s'est gavé de DVD et s'est forgé sa culture cinématographique, avant d'accepter de devenir critique pour Angle[s] de vue. Sa spécialité ? Les films dont les félins sont les héros. Et les films qui parlent de boxe et de sports de combat (il kiffe). Mais il doit aussi se farcir la plupart des critiques de films pour enfants (il kiffe aussi, sans l'avouer...). Il aime donner quelques coups de griffes aux films qu'il n'aime pas, et complimenter ceux qu'il aime de sa plus belle plume (volée à un pigeon trop téméraire). En tout cas, il n'aime pas les critiques qui ronronnent. Qu'on se le dise...

LEAVE A REPLY