copyright 2019 CJ ENM Corporation, Barunson E&A


Palme d’Or : Parasite
de Bong Joon-ho
(Corée du Sud)
Grand Prix : Atlantique
de Mati Diop
(France/Sénégal)
Prix du Jury (ex-aequo) : Les Misérables
de Ladj Ly
(France)
&
Bacurau
de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles
(Brésil)
Prix de la Mise en scène : Jean-Pierre et Luc Dardenne
pour
Le Jeune Ahmed
(Belgique)
Prix d’interprétation Féminine : Emily Beecham
pour
Little Joe
(Autriche)
Prix d’interprétation Masculine : Antonio Banderas
pour
Douleur & Gloire
(Espagne)
Prix du Scénario : Céline Sciamma
pour
Portrait de la jeune fille en feu
(France)
Mention Spéciale du Jury : Elia Suleiman
pour
It must be heaven
(Palestine)
Palme d’Or du Court-métrage : The distance between us and the sky
de Vasilis Kekatos
(Grèce)
Mention  Spéciale du Jury Court-métrage : Monstruo Dios
d’Agustina San Martin
(Mexique)
Caméra d’Or : Nuestras madres
de Cesar Diaz
(Guatemala)
SHARE
Previous article[Cannes 2019] Jour 11 : It must be la Palme d’Or
Next article[Cannes 2019] Palmarès des sections parallèles & Prix annexes
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY