34ème Festival International de Films de Femmes – Créteil (94)
– du 30 mars au 08 avril 2012 –

couv 7ok 1 Pour cette 34ème édition, le Festival de film de femmes de Créteil a misé sur des cinéastes confirmées pour animer la compétition de longs-métrages de fiction. Et sur le papier, c’est alléchant…
Les festivalières et les festivaliers pourront en effet découvrir les nouveaux films de Teresa Villaverde (Cisne), Ursula Meier (L’enfant d’en-haut, avec Léa Seydoux et Gillian Anderson), de Dominique Cardona & Laurie Colbert (Margarita), d’Emily Atef (Tue-moi) et de l’ancienne lauréate de la compétition  Xiaolu Guo  (Un OVNI dans les yeux).
Mais évidemment, comme toujours, la sélection permettra aussi de découvrir de nouveaux talents. On attend beaucoup des films de Beryl Klotz qui s’annonce chaud, chaud, chaud (Hot hot hot) et de Susan Yussef (Habibi)…

Les adeptes des documentaires trouveront sûrement leur bonheur dans la sélection de dix long-métrages en concurrence pour le titre de meilleur film documentaire. On peut faire confiance aux programmatrices pour avoir déniché des films ouvrant de belles fenêtres sur le monde et traitant de sujets de société brûlants (monde du travail en France dans disparaissez les ouvriers!, abus de pouvoir et brutalité policière en Equateur dans Con mi Corazón en Yambo, ou place des femmes dans la conquête de l’espace dans No Gravity, par exemple…).

Et pour celles et ceux qui trouvent que les histoires courtes sont toujours les meilleures, la compétition de courts-métrages devrait pleinement répondre à leurs attentes.

Le FIFF présentera aussi trois avant-premières : Clara s’en va mourir nouveau film de  Virginie Wagon avec Jeanne Balibar dans le rôle principal, A beautiful valley de l’israélienne Hadar Friedlich et Crulic – Le chemin vers l’au-delà premier long-métrage d’animation roumain tourné depuis des lustres.

Au programme également, un panorama centré sur le travail de réalisatrices d’une partie du globe. Cette année, le focus se fera sur les Pays-Bas,  la Belgique et la France “autrement”.
On pourra voir ou revoir Ingrid Jonker de Paula Van der Oest, Code Blue d’Urzula Antoniak, La Folie Almayer  de Chantal Akerman ou Noir Océan  de Marion Hansel. Mais aussi des films de Mijke De Jong et Heddy Honigmann.

©Joseph Melin

Enfin, l’actrice invitée à faire son traditionnel autoportrait sera cette année l’excellente Anne Alvaro, qui viendra débattre avec le public à l’issue de la projection d’un de ses films à la MAC de Créteil.

Que dire de plus de cette 34ème édition, qui s’annonce une fois de plus riche en rencontres et en découvertes?
Peut-être, mes kékés, qu’elle commencera en musique avec un concert de la fantas(ti)que Brigitte Fontaine, qui saura assurer le spectacle et mettre l’ambiance, de façon à lancer cette manifestation de façon festive.

Renseignements et programme : Festival de Films de Femmes de Créteil

SHARE
Previous article“Bellflower” d’Evan Glodell
Next article“30 beats” d’Alexis Lloyd
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY