Des livres pour tous - 2A l’occasion de la sortie d’Aya de Yopougon, nous souhaitons également mettre l’accent sur une initiative de l’auteure du film et de la BD originale, Marguerite Abouet.

Elle a créé une association appelée “Des Livres pour Tous”, dont le but est de permettre à des enfants africains qui n’ont pas accès à la culture de découvrir le plaisir de la lecture.

L’artiste explique ainsi sa démarche :
“ Prendre un livre dans ses mains, se plonger dans une histoire… Autant de richesses que l’Afrique ne peut pas offrir aujourd’hui à sa jeunesse !
Mon envie, c’est de donner aux enfants des histoires qui leur permettront de s’épanouir.
Le but de cette association est de provoquer en Afrique cette rencontre entre les jeunes et les livres en créant des bibliothèques de quartier. »

Des bibliothèques ont déjà ouvert leurs portes à Dakar et à Abidjan, la ville dont l’écrivain/cinéaste est originaire et où évolue son héroïne, Aya.

Evidemment, pour continuer à développer ce beau projet, l’association a besoin d’adhérents et de donateurs.
Si vous êtes intéressés et que vous voulez en savoir plus sur les missions de l’association et sur le fonctionnement de ces bibliothèques de quartier, vous trouverez toutes les informations utiles sur leur site internet : Des Livres pour Tous

Des livres pour tous - 1

SHARE
Previous article“Aya de Yopougon” de Margerite Abouet et Clément Oubrerie
Next article“Metro Manila” de Sean Ellis
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY