● 19ème Festival Côté Court – Pantin (93)  
    –
du 9 au 19 juin 2010 –

Côté Court 2010 Il n’y a pas que Clermont-Ferrand dans la vie !
Si la manifestation auvergnate reste sans conteste LA référence en matière de court-métrage, au niveau hexagonal (et même mondial, soyons un peu chauvins en cette période pré-coupe du monde de foot), d’autres festivals continuent d’exister et de défendre le format court, souvent véritable pépinière de jeunes talents et plateforme d’expérimentations cinématographiques audacieuses.
Le festival Côté Court, à Pantin, est de ceux-là.

Cela fait maintenant dix-neuf ans que le sympathique Jacky Evrard sélectionne le top de la production européenne pour l’offrir au public francilien, dans le beau cadre du ciné 104.

A côté des sections compétitives – fiction et expérimental – et des panoramas divers, le festival rend chaque année hommage à des auteurs et s’articule autour d’une thématique.
Pour cette édition, la programmation s’intéresse à la représentation des corps à l’écran, et met en avant le travail de la réalisatrice/performeuse Catherine Corringer (auteure d’oeuvres assez radicales et… euh… très spéciales comme Smooth – qui sera d’ailleurs projeté – ou In Between), celui de HPG, ex-hardeur converti dans le cinéma d’art & d’essai (eh oui!) et de Raphaël Siboni,  ou celui de Thomas Salvador, un jeune homme présenté comme un “prestidigitateur, alpiniste, acrobate” et metteur en scène de courts dans lesquels il tient le rôle principal, toujours axés sur le corps et le mouvement.
La thématique sera accompagnée de lectures de textes (d’Hervé Rabot par Dominique Frot), de concerts live (la programmation “Double Bande”) et de la performance “Scum” de Catherine Corringer. Il y aura également une soirée “Queerrrissimaaa”, dédiée aux courts gays, lesbiens et trans.
A noter que, ces programmes comportant quelques scènes assez crues et sexuellement explicites, comme on dit, l’accès aux salles sera interdit aux moins de 18 ans pour plusieurs des séances du festival…

Autres temps forts de la manifestation, la traditionnelle lecture de scénarios de courts-métrage par des acteurs confirmés, les tables rondes professionnelles autour de thèmes choisis, comme “la censure au cinéma” et une soirée sur le thème des “cinéastes engagés”.
Du format court, mais une programmation longue et dense…

Renseignement et programmes : Côté Court

_________________________________________________________________________

SHARE
Previous article“La tête en friche” de Jean Becker
Next articleOn s’en foot !
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

1 COMMENT

LEAVE A REPLY