C’est enfin l’été. Le soleil frappe fort, le mercure atteint des sommets et une douce torpeur gagne les parisiens habituellement stressés et pressés.
Pour les cinéphiles, c’est l’heure du grand dilemme estival : Ils aimeraient continuer à aller au cinéma, ne serait-ce que pour profiter des salles climatisées, mais ils se disent aussi qu’avec ce beau temps, il serait dommage d’aller s’enfermer.
Pas de panique! Il y a un moyen très simple de combiner amour du 7ème art et joies de la vie au grand air : les séances en plein air.
Et ce ne sont pas les manifestations qui manquent à Paris.
En voici déjà trois, deux connues et une autre toute nouvelle, qui vous permettront de voir des films dehors, à la tombée de la nuit, pour la modique somme de zéro euros.

Cinéma en plein air à la Villette (Paris 18ème)
– du 24 juillet au 28 août 2013 –

villette 2013Le Cinéma en plein air de La Villette est un rendez-vous mythique de l’été parisien.
Chaque année, pendant le mois d’août, les cinéphiles en herbe sont invités à s’assoir sur les pelouses du Parc de La Villette, au coucher du soleil, pour découvrir une belle sélection de films sur grand écran.  Et cette année 2013 comblera encore les amoureux de cinéma. Et les amoureux tout court, qui pourront, si le spectacle ne leur plaît pas, se rouler dans l’herbe en s’embrassant fougueusement. Les grands fous!
Pour ce qui est de la programmation, les fondamentaux demeurent : faire cohabiter des films méconnus et des classiques indémodables.
Mais elle s’ouvre cette année à de nouvelles expériences cinématographiques comme le cinéma d’animation, les soirées spéciales, les courts métrages… Ainsi, tout en gardant l’exigence comme fil conducteur, les organisateurs élargissent la programmation à d’autres publics.
Au rayon des nouveautés, il y a notamment “Villette sur courts”, une sélection de courts qui seront diffusés avant le long-métrage, chaque soir. Pour marquer le coup, les organisateurs ont demandé à la réalisatrice/plasticienne Valérie Mréjen de travailler sur des films courts sur les souvenirs de cinéma.
Elle a recueilli les témoignages d’une soixante d’enfants âgés de 4 à 11 ans sur leurs émotions et souvenirs de cinéma, à partir desquels elle a réalisé 6 films courts qui seront diffusés tous les soirs en avant-programme sauf le vendredi, où d’autres pépites du court seront présentées.
Pour les longs-métrages, plein de belles choses également, comme Donoma, Tetro, Au loin s’en vont les nuages, Soyez sympas, rembobinez ou des classiques comme Rio Bravo  et Tous en scène…

Programme complet : site du Parc de La Villette

Cinéma au clair de lune (Paris, divers ardts)
– du 1er au 11 août 2013 –

Cinéma clair de luneLà aussi, une manifestation attendue par les cinéphiles parisiens…
Pendant le mois d’août, le Forum des Images ferme ses portes, mais les projections continuent hors les murs.

Chaque soir à 21h30, un film ayant pour cadre Paris sera projeté en plein air, dans un lieu ayant un lien avec le film projeté.
Au programme de cette édition 2013, des films comme Minuit à Paris de Woody Allen (sur la Butte Montmartre) , Peur sur la ville d’Henri Verneuil (Place des fêtes) ou Un Monstre à Paris (Esplanade des Invalides),…
En tout, neuf films, dans neuf lieux différents.

C’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir des lieux qui font le charme de Paris, tout en découvrant ou redécouvrant de beaux films, sélectionnés avec soin par les équipes du Forum des Images.

Programme complet : Forum des Images

Ciné Sessions au Batofar (Paris 13ème)
– du 1er au 15 août 2013 –

Ciné sessionsUBLO, le pôle de création visuelle du Batofar, donne naissance chaque année à une série de créations innovantes, mêlant illustrations sonores, courts-métrages, image, expérimentations visuelles, présentés lors d’évènements uniques. Il est alimenté des vidéastes, scénographes, plasticiens, photographes, cinéastes, graphistes, programmeurs… qui peuvent sʼexprimer et créer des projets collaboratifs.
Cette année UBLO vous propose une programmation hétéroclite de cinéma en plein air, via un écran géant installé sur le Quai du Batofar, tous les soirs à 22h, pendant la première quinzaine d’août.

La programmation se scinde en 4 cycles :

– Courts-métrages : fiction/clip/documentaire
Le Batofar invite festivals reconnus, professionnels et artistes à venir partager leur programmation et leur vision du cinéma. Future Shorts, Festival BD6NÉ, Fat Cat, Kino Sessions, Wheels & fins, Sténopé productions, Pauline Angotti et Souk Machines seront ainsi mis à l’honneur.

– Films d’animation
Hommage au collectif Papy 3D,  société de production fondée en 2006 par des réalisateurs de courts métrages d’animation. Ils présenteront au Batofar une compilation de leurs meilleures créations, primées à de multiples reprises, comme « Edmond was a donkey » réalisé par Franck Dion ou « N’Djeckoh » de Suki.

– Arts numériques
Hommage à la société Autour de Minuit, créée en 2001 par Nicolas Schmerkin et spécialisée dans la création de projets à l’esthétique très innovante. Seront projetés entre autres le film oscarisé « Logorama »ou « Pixel » de Patrick Jean.

– Open screen
Carte blanche à Pixel Carré et Graffiti research lab, des sociétés spécialisée dans le développement des nouvelles technologies, qui donneront un petit aperçu de leurs travaux.

Lieu : 11, Quai François Mauriac – Paris 13ème

Renseignements : Batofar

SHARE
Previous article“Metro Manila” de Sean Ellis
Next article“Wolverine : Le combat de l’Immortel” de James Mangold
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

1 COMMENT

  1. le cinéma en plein air c’est magnifique, il faut profiter de l’été
    il serait regrettable de s’enfermer pour savourer un film comme « sex on the beach ». le faire à la plage c’est l’idéal

LEAVE A REPLY