UN CERTAIN REGARD

Photo fournise par le Festival de Cannes, soumise au copyright

Prix Un Certain Regard : La Vie invisible d’Euridice Gusmao
de Karim Aïnouz
(Brésil)
Prix du Jury : Viendra le feu
d’Oliver Laxe
(Espagne)
Prix d’interprétation : Chiara Mastroianni
pour Chambre 212
(France)
Prix de la Mise en scène : Kantemir Balagov
pour Une grande fille
(Russie)
Prix Coup de coeur (ex-aequo) : La femme de mon frère
de Monia Chokri
(Canada)
&
The Climb
de Michael Angelo Covino
(Etats-Unis)
Prix Spécial du Jury : Liberté
d’Albert Serra
(Espagne)
Mention spéciale du Jury : Jeanne
de Bruno Dumont
(France)

CINEFONDATION

copyright Augustin Bonnet

1er Prix : Mano à mano
de Louise Courvoisier
(France)
2ème Prix : Hiêu
de Richard Van
(Etats-Unis)
3ème Prix (ex-aequo) : Ambience
de Wisam Al Jafari
(Palestine)
&
Duszykzka
de Barbara Rupik
(Pologne)

QUINZAINE DES REALISATEURS

image fournie par la Quinzaine des réalisateurs et soumise au copyright

Prix SACD : Une fille facile
de Rebecca Zlotowski
(France)
Prix Label Europa Cinemas : Alice et le Maire
de Nicolas Pariser
(France)
Prix Illy du Court-métrage : Stay Awake, Be ready
de Pham Thien An
(Vietnam)
Carrosse d’Or : John Carpenter

 


SEMAINE DE LA CRITIQUE

photo fournie par la Semaine de la Critique et soumise au copyright

Grand Prix Nespresso : J’ai perdu mon corps
de Jérémy Clapin
(France)
Prix SACD : Nuestras Madres
de Cesar Diaz
(Guatemala)
Prix fondation GAN : Vivarium
de Lorcan Finnegan
(Royaume-Uni)
Prix Louis Roederer de la Révélation : Ingvar E. Sigurðsson
pour Hvitur, Hvitur Dagur
(Islande)
Prix Canal + du Court-métrage : Ikki Illa Meint
d’Andrias Høgenni
(Islande)
Prix Découverte Leitz Ciné du Court-métrage : She runs
de Qiu Yang
(Etats-Unis)

AUTRES PRIX

Copyright SRAB Films - Rectangle Productions - Lyly films

Palme Dog : Brandy, le Staffordshire terrier de
Once upon a time… in, Hollywood
(Etats-Unis)
Palme de Whiskers : Cette année, les félins ont décidé de boycotter la cérémonie puisque les films de Cannes les ont boycottés. Pas de Palme de Whiskers, donc…
Oeil d’Or du Meilleur Documentaire
(ex-aequo) :
For Sama
de Waad al-Khateab et Edward Watts
(Syrie)
&
La Cordillère des songes
de Patricio Guzmán
(Chili)
Queer Palm : Portrait de la jeune fille en feu
de Céline Sciamma
(France)
Prix FIPRESCI – Sélection Officielle : It must be Heaven
d’Elia Suleiman
(Palestine)
Prix FIPRESCI – Un Certain Regard : Une grande fille
de Kantemir Balagov
(Russie)
Prix FIPRESCI – Sections Parallèles : The Lighthouse
de Robert Eggers
(Etats-Unis)
Prix du Jury Oecuménique : Une vie cachée
de Terrence Malick
(Etats-Unis)
Prix François Chalais : Une vie cachée
de Terrence Malick
(Etats-Unis)
Prix CST de l’Artiste-Technicien : Flora Volpeliere (montage) et
Julien Poupard (cadre et lumière)
pour Les Misérables
(France)
Mention Prix CST  : Claire Mathon (Directrice Photographie)
pour Portrait de la jeune fille en feu
(France)
&
Lee Ha-Jun (Directeur artistique)
pour Parasite
(Corée du Sud)
Prix de la Citoyenneté : Les Misérables
de Ladj Ly
(France)
Prix AFCAE : Parasite
de Bong Joon-Ho
(Corée du Sud)
Mention AFCAE : Les Misérables
de Ladj Ly
(France)
Trophée Choppard : Florence Pugh & François Civil
Prix Cannes Soundtrack : Alberto Iglesias pour
Douleur & Gloire
(Espagne)
SHARE
Previous article[Cannes 2019] Palmarès de la Compétition Officielle
Next article[Cannes 2019] Jour 12 : La revanche des “marginaux”
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY