Nous avions raté Breathless, grand prix du festival du film asiatique de Deauville en 2009, lors de sa sortie en salles, en début d’année.
Une lacune que nous avons heureusement comblée grâce à la sortie DVD, chez Agnès B DVD (mmm…) et Potemkine Films.
Il s’agit en effet d’un excellent film, un joyau noir d’une intensité et d’une force inhabituelles pour une première réalisation.
Yang Ik-June a réalisé son film avec ses tripes, cumulant les fonctions de producteur/réalisateur/scénariste/acteur principal/monteur (rien que ça…). On sent que cette histoire – fortement inspirée de sa propre histoire, lui tenait à coeur et qu’il a investi beaucoup d’énergie pour la porter à l’écran.

Critique complète à lire sur la partie DVD de notre site

Breathless - 2

SHARE
Previous articleAvez-vous déjà vu des Toupoutous ?
Next article“Les Petits mouchoirs” de Guillaume Canet
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY