67ème Berlinale – Festival International du film de Berlin (Allemagne)
– du 9 au 19 février 2017 –

Berlinale 2017Chaque année, au mois de février, la Berlinale est le premier grand rendez-vous de l’année cinématographique, permettant au public de découvrir les nouveaux films de grands cinéastes, de révéler le talent de jeunes talents et de parler de l’état du monde à travers des oeuvres art & essais exigeantes, en provenance de toutes les zones de la planète.

Cette édition 2017 s’annonce prometteuse, avec la présence, en compétition officielle, d’auteurs tels que Teresa Villaverde (Colo), Agniezska Holland (Pokot), Sally Potter (The Party), Aki Kaurismäki (L’Autre côté de l’espoir), Calin Peter Netzer (Ana mon amour), Thomas Arslan (Bright nights), Sebastien Lelio (Una mujer fantastica), Volker Schlöndorff (Retour à Montauk),et bien d’autres encore.
On attend aussi beaucoup du film d’animation chinois Have a nice day  de Lu Jiang ou de Wilde Maus, premier film du comédien Joseph Hader, qui jouait le flic poissard de Bienvenue à Cadavres-les-Bains

Hors compétition, la fête sera tout aussi belle, avec les avant-premières de Trainspotting 2 de Danny Boyle, The Last City of Z de James Gray ou Queen of Spain de Fernando Trueba. Last but not least, Wolverine viendra griffouiller le tapis rouge de la Berlinale pour Logan de James Mangold, sa dernière aventure cinématographique.

Pour les découvertes et les surprises, les cinéphiles pourront piocher dans les nombreuses sections parallèles du festival (Forum, Berlinale Special, Generation,…). Avec plus de 250 films long et courts au programme, cela laisse l’embarras du choix!

Le festival s’ouvre dès ce soir sur des airs de jazz manouche, avec la projection de Django, le biopic sur Django Reinhardt réalisé par Etienne Comar, avec Reda Kateb dans le rôle-titre.
Les accords endiablés, joués à trois doigts, suffiront-ils à dégeler l’atmosphère ambiante (-5°C en journée et quelques degrés en moins la nuit…) et à faire danser l’Ours d’Or?
Réponse dans dix jours…

Pour plus d’informations : site officiel de la Berlinale

SHARE
Previous article“La La Land” de Damien Chazelle
Next article[Berlinale 2017] “The Dinner” d’Oren Moverman
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY