9ème Festival du Film Policier – Beaune (Côte d’Or)
– du 29 mars au 02 avril 2017 –

beaune 2017Serial-killers, aiguisez vos couteaux ! Mafiosi, polissez vos sulfateuses! As de la cambriole, préparez vos pieds de biche! Policiers, dégainez vos les flingues! Politiciens ripoux, brossez vos costards! Assoiffés de tous pays, brandissez vos tire-bouchons! Le Festival du Film Policier de Beaune s’apprête à accueillir les cinéphiles en mal de sensations fortes sur grand écran et de bons vins dans les verres.

Comme chaque année, la compétition officielle oppose des films venus de tous horizons (Autriche, Danemark, Royaume-Uni, Belgique, Espagne…) et représentant différents aspects du genre policier (film noir, enquête criminelle, thriller, …). Cela devrait constituer un vrai casse-tête pour les trois jurys chargés de les départager : le Grand Jury de professionnels, présidé cette année par le cinéaste Jean-Paul Rappeneau, le Jury Spécial Police, présidé comme chaque année par la Commissaire Divisionnaire Honoraire Danielle Thiéry et le Jury de la Critique Internationale.
Parmi les titres présentés, citons War on everyone, le nouveau film de John Michael McDonagh (Calvary), Message from the King de Fabrice du Welz (Vinyan), The Limehouse Golem de Juan Carlos Medina (Insensibles) ou Angle mort de Nabil Ben Yadir (La Marche).

La sélection Sang-Neuf propose également une compétition de six films qui abordent le genre de manière sensiblement différente, offrant l’opportunité de découvrir de nouveaux cinéastes.
Le Jury de cette section sera présidé par l’acteur Jacques Weber.

Hors compétition, les spectateurs devraient également trouver leur bonheur avec des films comme Braquage à l’ancienne de Zach Braff, Dog eat dog de Paul Schraeder, The lost brother de Israel Adrian Caetano, Le serpent aux mille coupures d’Eric Valette ou The Tunnel de Kim Seong-hun.

Enfin, le festival rendra hommage au réalisateur coréen Park Chan-wook, dont la “Trilogie de la vengeance” (Sympathy for Mr Vengeance, Old boy, Lady Vengeance) a marqué toute une génération de cinéphiles et qui a encore su faire vibrer le public cannois l’an passé avec son vénéneux Mademoiselle.
Le cinéaste sera à Beaune pour recevoir son prix et pour donner une leçon de cinéma qui s’annonce passionnante.

Vous en voulez encore plus? Alors, voyez le film lauréat du Prix Claude Chabrol, assistez aux séances cultes, lisez les romans d’Alex Taylor ou de Philippe Rouquier, qui seront primés durant le festival,…

Vous hésitez encore? Alors, venez juste pour le plaisir, picorez quelques pépites filmiques entre un repas gastronomique et une dégustation d’excellents crus locaux, visitez la ville, ses remparts et ses caves voutées, ou l’école de cinéma de Claude Lelouch…
Il y a tant à faire et tant à voir!

Plus d’informations : Site du Festival du Film Policier de Beaune

SHARE
Previous article“Citoyen d’honneur” de Mariano Cohn et Gaston Duprat
Next article[Beaune 2017] “Message from the King” de Fabrice du Welz
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY