● 5ème Festival du film policier – Beaune (21)
– du 03 mars au 07 avril 2013 –

Mise en page 1Commissariat de Beaune, Côte d’Or

– Chef, chef, on a interpelé deux individus un peu louches, là…Ils s’appellent Lionel Chouchan et Bruno Barde…
– Mmm… Oui, ça me dit quelque chose. Ils ne seraient pas fichés au grand banditisme, ces deux lascars?
– On est en train de vérifier. Mais ce qui est certain, c’est qu’ils tramaient quelque chose de louche. On les a beaucoup vu rôder du côté du cinéma de la ville. Du coup, on a mis sur écoute leurs portables, et à fortiori, c’est assez édifiant.
– Ah?
– Oui, ils ont parlé d’un jeune paraguayen qui transporterait sept boîtes au contenu suspect (7 boxes), puis d’une chasse à l’homme aux Etats-Unis (A single shot), de l’assaut d’un bateau danois par des pirates somaliens (Hijacking), de corruption en Islande (Corruption), de trafic de drogue à Hong-Kong (Drug war), de guerre des gangs en Corée (New world)…    
– Oulah, ça ressemble à une organisation criminelle internationale, ça… Autre chose?
– Voui… Ils ont parlé d’un malfrat british en cavale qui revient au pays pour aider son fils, empêtré dans une histoire de casse qui a mal tourné (Welcome to the punch), du parcours criminel d’un petit malfrat des quartiers pauvres de Copengague (Northwest) et s’un tueur en série baptisé “Perce-oreille” (L’autre vie de Richard Kemp)
– Bigre! Et tout ce monde là va se réunir à Beaune? Pour attaquer le cinéma?
– C’est ce qu’on pense, oui… Pour une sorte de compétition criminelle… Dans leurs discussions, il parlent souvent de lyncher un certain David. Enfin, c’est ce que j’ai compris… Et d’une certaine Kathy Bates. Peut-être la fille de Norman, le célèbre psychopathe?
– Mais quelle histoire de fou! Et tout ça dans notre ville?
– Et attendez, ce n’est pas tout. Ils ont aussi parlé de la relève, le “sang neuf”.
– Quoi??? Encore d’autres truands?
– Yep… Une call-girl venu du froid (Call-girl), des activistes altermondialistes (Diaz), des gamins coréens turbulents (Fatal), un jeune canadien fruit du viol de sa mère par un criminel (The Good lie), un étudiant argentin meurtrier (Hipotesis). Ah, et ils parlaient aussi d’un attentat (L’Attentat) et d’un Ultimatum des trois mercenaires
– Mon Dieu, il faut tout de suite prévenir la Place Beauvau!
– Attendez, chef, apparemment, des policiers pourraient aussi être liés au complot. Ils connaissent Danièle Thiery, la Commissaire Divisionnaire honoraire et plusieurs collègues venus de France et d’Europe.
-Bigre!  Je vais donc en parler au Maire. Il saura vers qui nous orienter
(…)
– Monsieur le Maire, oui, ici le commissaire Gerber. On a arrêté deux individus qui trempent dans un gigantesque complot touchant à notre bonne ville de Beaune. Oui, c’est ça, Messieurs Chouchan et Barde. Mais comment savez-vous cela? Ah? Euh… Oui, tout de suite, Monsieur le Maire. On les relâche tout de suite. Oui, Monsieur le Maire, vous avez raison, nous sommes des crétins… Très bien… Au revoir… Mes hommages…
CRUCHOT! CRUCHOT!!! Espèce d’andouille! Vous avez arrêté les organisateurs du festival du film policier, dont c’est la 5ème édition cette année. Ils parlaient des films en compétition, qui seront départagés par des jurys présidés par Pierre Jolivet (compétition officielle), Didier Long (Sang Neuf) et Danièle Thiery (Spécial police).
Il y aura aussi, hors compétition, la projection du dernier Park Chan-wook,
Stoker, et du nouveau Lasse Hallström , L’Hypnotiseur, la remise du prix Claude Chabrol, les prix littéraires, mais aussi et surtout des hommages rendus à Kathy Bates – qui n’est pas la fille de Norman, crétin – et à David Lynch. Allez, foutez-moi l’camp!
– Pardon mon commissaire, mmm ma biche… Euh… Juste pour savoir, il y a un autre individu un peu louche, un webjournaliste surnommé “Boustoune” qui attend devant le cinéma, comme en transe. Il répète sans cesse “Maître Lynch, Garmonbozia, Silenzio, Ô Maître Lynch”. On l’interpelle?
Nan mais Cruchot! Vous n’avez pas fait assez de conneries comme ça? Foutez-moi l’camp, j’ai dit!

Renseignements et programme : Festival du film policier de Beaune

SHARE
Previous article“Une chanson pour ma mère” de Joël Franka
Next article“Ill manors” de Ben Drew
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

1 COMMENT

  1. bonjour et félicitations pour cette magnifique manifestation de grande envergure. pour moi c est la première fois que je découvre ce monde du cinéma ; j’ai eu un énorme plaisir de pouvoir voir de très près de grands « Hommes » du Cinéma ; il y avait des responsables qui protégeaient fort bien le site mais nous n’avons pas eu de barrière pour nous permette ce grand bonheur… comme quoi il ne faut pas toujours dramitiser les manifestations…et puis la parade des voitures anciennes de Police…. que du bonheur pour moi une petite campagnarde venue à BEAUNE chez mon ami chef Cuisinier et MERCI à tous ces gens du monde entier et tous les responsables de cette magnifique manifestation, je le répète…. c est trop émouvant et touchant… merci

LEAVE A REPLY