oscars 2010oscars 2010 - 2  

Il est assez amusant, en cette journée internationale des femmes, de voir Kathryn Bigelow voler la vedette à son ex-mari James Cameron. Avatar s’est fait ratatiner par Démineurs comme les soldats par les Naviis…
Le film de la cinéaste a triomphé en remportant les statuettes de meilleur film, meilleur réalisatrice, meilleur scénario, meilleur montage et les deux prix pour le son.

Pour nous, il s’agit d’un choix assez discutable, Démineurs ne nous ayant pas totalement convaincus. Mais de toute façon, on trouverait beaucoup à redire sur l’absence de certaines oeuvres en compétition et sur certaines décisions souvent orientées par des décisions politiques et un lobbying intensif…

On retiendra d’une cérémonie assez plate qu’un petit film argentin a volé le titre du meilleur film étranger aux deux favoris, Un prophète et Le ruban blanc.
Que Christoph Waltz et Mo’Nique obtiennent les oscars des meilleurs seconds rôles – pas de quoi crier au scandale…
Que la charmante Sandra Bullock est sacrée meilleure actrice.
Et que le Dude, El dudo, son altesse dudissime Jeff Bridges remporte enfin cet oscar du meilleur acteur qu’il aurait dû obtenir à maintes reprises…
 

Palmarès complet

 

Meilleur film : Démineurs de Kathryn Bigelow
Meilleur réalisateur :   Kathryn Bigelow pour Démineurs
Meilleure actrice : Sandra Bullock pour The Blind side
Meilleur acteur : Jeff Bridges pour Crazy heart
Meilleur second rôle féminin : Mo’Nique pour Precious
Meilleur second rôle masculin : Christoph Waltz pour Inglourious basterds
Meilleur scénario original : Mark Boal pour Démineurs
Meilleure adaptation :
Geoffrey Fletcher pour Precious
 Meilleur film d’animation :
Là-Haut de Pete Docter
Meilleur film étranger : Dans ses yeux (El secreto de sus ojos)
de Juan Jose Campanella  (Argentine)
Meilleur film documentaire :  The cove (La baie de la honte)
de Louie Psihoyos & Fisher Stevens
Meilleurs direction artistique : Rick Carter, Robert Stromberg, Kim Sinclair pour Avatar
Meilleur montage : Bob Murawski and Chris Innis pour Démineurs
Meilleure photo : Mauro Fiore pour Avatar
Meilleurs costumes : Sandy Powell pour
Elisabeth, les jeunes années d’une reine
Meilleurs effets visuels : Joe Letteri, Stephen Rosenbaum, Richard Baneham, Andrew R. Jones pour Avatar
Meilleur maquillage : Barney Burman, Mindy Hall, Joel Harlow
pour Star Trek
 
Meilleur montage son : Paul N.J. Ottosson pour Démineurs
Meilleurs effets sonores : Paul N.J. Ottosson, Ray Beckett
pour Démineurs
Meilleure musique : Michael Giacchino pour Là-Haut
Meilleure chanson : “The Weary Kind” de Crazy heart
de Ryan Bingham et T Bone Burnett
Meilleur court-métrage :  The New Tenants
de Joachim Back & Tivi Magnusson
Meilleur court-métrage
d’animation :
Logorama de Nicolas Schmerkin (France)
Meilleur court-métrage
documentaire :
Music by Prudence
de Roger Ross Williams & Elinor Burkett
Oscars d’honneur : Gordon Willis
Lauren Bacall
Roger Corman
SHARE
Previous article‘”The Ghost-writer” de Roman Polanski
Next article“Nine” de Rob Marshall
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

2 COMMENTS

  1. Raaah, bien d’accord avec toi : Le Dude aurait du être oscarisé il y a bien lgtps !

LEAVE A REPLY