the square - 2

Palme d’Or : The Square
de Ruben Östlund  (Suède)
Prix du 70ème anniversaire : Nicole Kidman pour
Les Proies de Sofia Coppola
&
Mise à mort du cerf sacré de Yorgos Lanthimos
Grand Prix du Jury : 120 battements par minute
de Robin Campillo (France)
Prix du Jury : Faute d’amour
d’Andreï Zviaguintsev (Russie)
Prix de la mise en scène : Sofia Coppola pour
Les Proies (Etats-Unis)
Prix d’interprétation féminine : Diane Kruger pour
In the fade
de Fatih Akin (Allemagne)
Prix d’interprétation masculine : Joaquin Phoenix pour
You were never really here
de Lynne Ramsey (Royaume-Uni)
Prix du scénario : Mise à mort du cerf sacré
de Yorgos Lanthimos (Grèce)
&
You were never really here
de Lynne Ramsey (Royaume-Uni)
ex-aequo
Palme d’Or du court-métrage : Une douce nuit
de Qiu Yang (Chine)
Mention du court-métrage : Katto
de Teppo Airaksinen (Finlande)
Caméra d’Or : Jeune femme
de Léonor Séraille (France)
SHARE
Previous article[Cannes 2017] Palmarès des sections parallèles et prix annexes
Next article[Cannes 2017] Jour 12 : Skål ! pour The Square
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

LEAVE A REPLY