13ème Festival du Film Asiatique – Deauville (14)
   – du 09 au 13 mars 2011 - 

Deauville Asia 2011 – Efrybody waf koung-fou faïtiiiiig… Ching ching ching ching chang…
– Hé mais Boustoune, qu’est-ce qui te prend. Pourquoi tu essaies de faire (lamentablement) le grand écart entre ta chaise et le bureau en te goinfrant de biscuits  ? (c’est carrément brioche Vandamme plutôt que Jean-Claude Van Damme)
Kung-fu pandaaaaaah. Bam. Aïe, aïe, aïe…
– Ah d’accord, j’ai compris, il va assister au prochain festival du film asiatique de Deauville, qui débute mercredi soir, et dont l’affiche représente un panda. Donc pour cet esprit basique, Asie+Panda=Kung-fu panda… Ah bravo, n’importe nawak…

Oh, bien sûr, il y aura un peu d’arts martiaux à l’écran, notamment via la section “Action Asia”, avec True legend de Yuen Woo-Ping, Mr & Mrs Incredible de Vincent Kok, ou via des avants-premières attendues comme Detective Dee, le mystère de la flamme fantôme, le nouveau Tsui Hark.
Mais cette année, c’est surtout le cinéma coréen qui est à l’honneur, avec un hommage à  Kim Jee-Woon, auteur des remarqués A bitterseet life et Le bon, la brute et le cinglé. Il viendra présenter son nouveau film, J’ai rencontré le Diable (tout un programme!).
Autre figure du jeune cinéma coréen, Hong Sang-Soo viendra présenter son dernier film, Ha ha ha . Un titre rigolard qui abrite, à n’en pas douter un film d’art & essai exigeant et grave plutôt qu’une grosse pochade ou un film d’action…

Car, comme toujours, ce festival brille par la diversité des oeuvres proposées, qui offrent un panorama assez complet de la production cinématographique d’Extrême-Orient : films d’auteurs ou films populaires, contemplatifs ou dopés à la testostérone, tragiques ou drôles, documentaires et fictions… Films venus de Chine, du Japon, des Philippines, d’Inde ou de Thaïlande…

La section compétitive principale, dans laquelle on trouve notamment les nouveaux films de Sono Sion et Tran Anh Hung, sera arbitrée par un jury présidé par Amos Gitaï et comprenant entre autres Noémie Lvovsky, Catherine Mouchet ou Pavel Lounguine.
La section compétitive “Action Asia”, composée exclusivement de gros bras, sera, elle, départagée par un jury préidé par Pierre Morel.     

Il faut ajouter à cela, en plus des quelques titres précités, quelques avants-premières attendues comme Night Fishing, le film réalisé à quatre mains par Park Chan-Wook et Park Chan-Kyong, Maudite pluie! de Satish Manwar ou The piano in a factory de Zhang Meng.

Bref, un programme alléchant pour les amateurs de pellicules venues d’Asie…

Vous l’aurez compris, Angle{s] de vue se prépare à couvrir l’évènement, envoyant sur place son meilleur élém…

Kungfuuuuu fightiiiiiing… Ching ching ching ching ching chang chang…
– Hem… envoyant sur place son élément le plus barjo, donc… Euh, il part quand le gros panda, qu’on ait un peu de tranquillité ici ?

Renseignements & programme : Deauville Asia

SHARE
Previous articleStaff Benda Bilili au dernier Festival de Cannes
Next article– Pierrot Lunaire, de Antoine Dodé –
Avatar
Rédacteur en chef de Angle[s] de vue, Boustoune est un cinéphile passionné qui fréquente assidument les salles obscures et les festivals depuis plus de vingt ans (rhôô, le vieux...) Il aime tous les genres cinématographiques, mais il a un faible pour le cinéma alternatif, riche et complexe. Autant dire que les oeuvres de David Lynch ou de Peter Greenaway le mettent littéralement en transe, ce qui le fait passer pour un doux dingue vaguement masochiste auprès des gens dit « normaux »… Ah, et il possède aussi un humour assez particulier, ironique et porté sur, aux choix, le calembour foireux ou le bon mot de génie…

1 COMMENT

LEAVE A REPLY